Dépenses de santé : dans quels départements sont-elles le plus élevées ?

05/05/2023 Par Fanny Napolier
Economie
En moyenne, les Français ont dépensé pour leur santé 2 750 euros en 2018, indique la Drees dans une nouvelle étude. Mais cette moyenne cache d’importantes disparités selon les départements.
 

2 750 euros. C’est le montant moyen des dépenses de santé en France pour l’année 2018, indique la Drees dans une étude parue ce vendredi 5 mai qui scrute les écarts entre départements. Ainsi, en 2018, un patient de Loire-Atlantique a dépensé 2 290 euros pour ses frais de santé alors qu’un habitant de Haute-Corse aura du débourser 3 550 euros. "Ces différences s’expliquent d’abord par les structures démographiques de chaque département, la demande de soins étant fortement liée à l’âge et notablement au sexe", relève la Drees dans un communiqué. Une fois ce biais corrigé, les dépenses restent plus faibles dans le quart nord-ouest et, dans une moindre mesure, dans le quart sud-ouest, le centre et dans les Alpes. A l’inverse, elles sont plus élevées dans les départements d’Outre-mer, en Corse, dans les départements du nord-est et sur la côte méditerranéenne. Ces écarts reflètent des disparités de revenus entre les départements. Les dépenses de santé sont plus élevées dans les départements où le taux de pauvreté est le plus important. Les plus précaires sont en effet susceptibles d’avoir des besoins de soins. Mais elles sont aussi élevées dans les départements où le niveau de vie des plus aisés est le plus élevé. Ces derniers ne renoncent pas aux soins, et sont enclins à payer des dépassements d’honoraires. D’autre part, les modulations géographiques des tarifs réglementaires de soins et biens médicaux dans certains départements (DOM, Ile-de-France et Corse) peuvent aussi contribuer aux disparités de dépenses. Dans les DOM en particulier, elles s’appliquent aux séjours hospitaliers et aux soins de ville, et pourraient à elles seules, par leur ordre de grandeur, expliquer le surcroît de dépenses de santé observé.

  490 euros de reste à charge La Drees s’est aussi penchée sur le reste à charge des patients. L’Assurance maladie obligatoire prend en charge en moyenne 82% des dépenses de santé. Les 18% restants s'élèvent en moyenne à 490 euros par patient en 2018. Là encore, des disparités existent selon les départements. Les restes à charge moyens les plus élevés se trouvent à Paris, dans les Hauts-de-Seine, les Yvelines, le Rhône, l’Isère et les Alpes-Maritimes. «Le principal facteur de variation des restes à charge est le montant des dépassements, notamment ceux pratiqués par les médecins spécialistes, les cliniques et pour les soins dentaires», indique la Drees.

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

0 commentaire
7 débatteurs en ligne7 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17