Aurélien Rousseau espère la réouverture de 1000 à 1500 lits à l'hôpital d’ici la fin de l’année

13/10/2023 Par M.G.
Système de santé
Auditionné devant la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale à propos du PLFSS 2024, le ministre de la Santé Aurélien Rousseau a fait savoir qu’il espérait rouvrir 1 000 à 1 500 lits dans les hôpitaux avant la fin de l’année grâce aux mesures d'attractivité. 

 

Ce mercredi soir, devant la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale, le ministre de la Santé, Aurélien Rousseau est revenu sur le contenu du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2024, qui “vise à poursuivre l’investissement et la transformation du système de santé”, a-t-il rappelé. Si l’Ondam a été fixé à 254,7 milliards d’euros (+3,2% par rapport à 2023 hors dépenses de crise), le PLFSS prévoit de réaliser 3,5 milliards d’euros d’économies permettant “d'assurer la soutenabilité du système et de permettre de financer des mesures d'attractivité”, a détaillé Aurélien Rousseau. 

Le ministre de la Santé a fait savoir qu’il espérait 1 000 à 1 500 lits supplémentaires dans les hôpitaux d’ici la fin de l’année, grâce notamment aux mesures liées à la revalorisation des salaires des professionnels de santé. "Chaque lit rouvert grâce à ça est une victoire […] aujourd'hui, de très nombreux services ont des postes vacants, non pas pour des raisons budgétaires mais pour des raisons d'attractivité, de démographie médicale, a-t-il précisé. Mon combat pour l'hôpital public, c'est la réouverture des lits." 

 

"Un automne qui va être extrêmement difficile” 

Interrogé sur les services d’urgence, le ministre de la Santé a indiqué que sa première responsabilité était de veiller à ce que “la ligne de garde soit tenue”, “c'est ce qui a été fait avec la régulation par le 15". Pour lui, même si la régulation n’est pas une “situation satisfaisante”, elle reste meilleure que la fermeture des urgences. “Si on reste dans quelque chose de binaire qui consiste à dire 'soit on a tous les professionnels, soit on ferme', on va aller dans une situation où il y a des hôpitaux où on n’arrivera pas à tenir malgré tous les investissements financiers qu'on pourra mettre", a-t-il souligné, en alertant dès à présent sur "un automne qui va être aussi extrêmement difficile”. Pourtant, le ministre l’assure : “Non, il n'y a pas d'effondrement du système de soins." 

Dans le contexte inflationniste actuel, le ministre a confié être “en train de regarder comment appuyer les établissements pour ne pas les faire basculer dans le rouge”

 

Un amendement pour poursuivre l’expérimentation du cannabis 

Le ministre de la Santé a par ailleurs assuré que l'expérimentation du cannabis médical allait se poursuivre. “Nous sommes dans une situation où nous avons des retours cliniques qui font état d’un bénéfice pour le patient”, a-t-il indiqué. Mais “nous n’avons pas à ce stade d’autorisation de mise sur le marché à l’échelle européenne”, pointe Aurélien Rousseau. Pour cela, il faudra attendre “2025”, a-t-il estimé. “Le Gouvernement présentera un amendement pour qu’évidemment tous les bénéficiaires de cette expérimentation puissent continuer à en bénéficier”, a-t-il promis. 

Une autre expérimentation devrait être généralisée, celle sur le sport-santé. Le ministre de la Santé a salué des résultats “remarquables” concernant les premières expérimentations. 

L’examen du PLFSS et de ses amendements par la commission des affaires sociales aura lieu du mardi 17 au jeudi 19 octobre ainsi que le mardi 24 octobre. 

[Avec APMnews et LCP

 

Vignette
Vignette
6 commentaires
1 débatteur en ligne1 en ligne
Photo de profil de Michel Rivoal
5,6 k points
Débatteur Passionné
Anesthésie-réanimation
il y a 7 mois
Ma parole, Un ministre aurait entendu le message ! "Mon combat pour l'hôpital public, c'est la réouverture des lits". "Non, il n'y a pas d'effondrement du système de soins".  "Un automne qui va ê...Lire plus
Photo de profil de Eric Gojard
882 points
Débatteur Renommé
Médecine générale
il y a 7 mois
Si je compte bien 1000 divisé par 100 égal 10 Donc cela fera 10 lits par département , Comme dans mon département, il y a 32 structures hospitalières, cela fait beaucoup quand même beaucoup par hô...Lire plus
Photo de profil de Henri Baspeyre
11,2 k points
Débatteur Passionné
Chirurgie générale
il y a 7 mois
et pour les dépenses de fonctionnement,il compte acheter 1 billet gagnant à l'EUROMILLIARD!...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17