Les professionnels de santé responsables de la fuite du pass sanitaire de Macron identifiés | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les professionnels de santé responsables de la fuite du pass sanitaire de Macron identifiés

Les responsables de la fuite, sur les réseaux sociaux, du QR code figurant sur le pass sanitaire du président de la République, ont été identifiés par la Cnam. Suite à cette affaire, le Gouvernement a indiqué travailler à la création de nouveaux outils pour éviter, de manière générale, l’utilisation frauduleuse de ces précieux sésames.  

C’est une photo du QR code de Jean Castex qui a d’abord été partagée en masse, suite à la diffusion malencontreuse d’une photo de son portable sur une image de presse. Puis un QR code affichant des informations correspondant à celles d’un certain Emmanuel Macron. L’Elysée a confirmé à Europe 1 l’authenticité de ce dernier, qui circule sur les réseaux sociaux Snapchat et Twitter.  

Le sommet de l’Etat a, le premier, avancé que des professionnels de santé seraient à l’origine de la fuite. Que, ayant accès à la base de données de vaccination des Français, certains auraient consulté le dossier vaccinal du président de la République. “Ils ont fait circuler les données, soit par négligence, soit par malversation”, expliquait ainsi à la radio un conseiller du chef de l’Etat. Une “faute déontologique”, dénoncée par l'Elysée. 

Ce mercredi 22 septembre, les professionnels de santé à l’origine de cette fuite en ligne "ont été identifiés" et une saisine de leur ordre professionnel "est en cours", a indiqué l"Assurance maladie. 

Afin de prévenir de telles mésaventures, qui peuvent toucher n’importe qui, le Gouvernement étudie des moyens de créer un système de “liste noire” accessible au plus grand nombre, révèle BFMTV. “Il est techniquement possible de mettre un QR code sur liste noire. Cela a déjà été fait plusieurs fois, notamment pour des articles de presse où des journalistes avaient utilisé leur QR code en illustrations. Les travaux sont en cours pour déployer plus largement ce moyen de lutter contre les fraudes”, a déclaré une source ministérielle à la chaîne d’information en continu.  

[Avec AFP, Europe 1 et BFMTV

27 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…