Plus de 20 000 courriers de soutien à l'homéopathie remis à la ministre | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-
MEP

Plus de 20 000 courriers de soutien à l'homéopathie remis à la ministre

Les textes actant la fin du déremboursement sont parus, mais le combat continue pour les homéopathes français, qui tentent de mobiliser l'opinion publique.

Mardi 12 novembre, le collectif de défense de l'homéopathie a déposé au ministère de la Santé "les 23 000 courriers rédigés par des patients qui souhaitent voir maintenu le libre accès à cette thérapeutique, le maintien de son remboursement ainsi que le respect du choix de chacun en matière de santé", rapporte le Syndicat national des médecins homéopathes français dans un communiqué.

"Par cet acte symbolique, les acteurs de l'homéopathie attirent l'attention des citoyens sur le manque flagrant de concertation et d'écoute des pouvoirs publics", poursuit le syndicat, qui rappelle que plus de 1,3 million de personnes ont signé la pétition en ligne en faveur du maintien du remboursement.

Les membres du collectif incitent désormais leurs partisans à interpeller leurs élus locaux ainsi que le Gouvernement et le Président de la République sur le respect de la "liberté fondamentale" de "choisir en matière de santé".

Les arrêtés actant le déremboursement des granules et préparations, en deux temps (15% en 2020 et déremboursement total en 2021) sont parus le mois dernier.

7 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…