Chute des ventes de médicaments délivrés en ville pendant le confinement, inquiétude sur les vaccins | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Chute des ventes de médicaments délivrés en ville pendant le confinement, inquiétude sur les vaccins

Dans un second rapport publié par l’Agence nationale de sûreté du médicament et par la Caisse nationale d’Assurance maladie portant sur l’usage des médicaments de ville pendant le confinement, le groupe scientifique EPI-PHARE révèle que le phénomène de stockage massif de produits par les Français s’est atténué. En revanche, les ventes de nombreux médicaments sur ordonnance, notamment les vaccins, ont continué à chuter.  Un second volet de l’étude sur la consommation des Français en médicaments de ville pendant l’épidémie, réalisé par le groupe scientifique EPI-PHARE et porté par la Cnam...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…