Agression d'un médecin de SOS : une mère de famille condamnée à 10 mois de prison dont trois ferme

14/11/2022 Par Sandy Bonin
Faits divers / Justice
Le 27 octobre dernier, une patiente avait violemment agressé et menacé un généraliste du cabinet médical de SOS Médecins Melun (Seine-et-Marne), lui reprochant de refuser d'examiner son enfant de 2 ans dans l'immédiat. Le praticien s'en était sorti avec 10 jours d’incapacité totale de travail (ITT). La mère de famille vient d'être condamnée en comparution immédiate à 10 mois de prison dont trois ferme. Elle devra porter un bracelet électronique.

  C'était un jeudi aux alentours de 18h30. Une patiente de 26 ans se rend au cabinet médical de SOS Médecins Melun (Seine-et-Marne), avec son enfant de deux ans. "Après lui avoir posé quelques questions et avoir regardé son fils qui était dans ses bras", et alors que la salle d'atteinte est pleine, le médecin lui propose de revenir deux heures plus tard, des créneaux étant "toujours disponibles et réservables". Mais la patiente ne l'entend pas de cette oreille. "Elle n'a rien voulu savoir, elle s'est braquée, elle a commencé à me traiter de sale chien et surtout, elle m'a menacé je cite 'd'appeler ses cousins pour me faire la peau'", relate le généraliste sur France bleu. Puis l'agression a violemment dégénéré. La jeune femme a roué le médecins de coups avant de repartir. Sous le choc, le généraliste a porté plainte et écopé de 10 jours d'ITT. La mère de famille a été interpellée à son domicile de Vaux-le-Pénil, le jeudi 3 novembre. Elle a été jugée en comparution immédiate ce vendredi par le tribunal correctionnel. Elle a expliqué à l'audience qu’elle avait agi de la sorte car elle voulait que son enfant soit examiné tout de suite, sans attendre... L’enquête de police a permis de mettre en évidence que la prévenue évoluait dans un climat de violences depuis son enfance.

Le parquet avait requis 10 mois de prison avec sursis. Mais les juges ont prononcé une peine de 10 mois, dont 3 mois ferme, assortie d’un sursis probatoire de 2 ans, avec obligation de soins. Aucun mandat de dépôt n’a été prononcé et une surveillance sous bracelet électronique devrait être pratiquée. En outre, la condamnée devra respecter l’interdiction de solliciter les consultations de SOS Médecins de Brie-Sénart-Melun-Fontainebleau. Elle n’aura pas le droit d’entrer en contact avec la victime. En réaction à cette violente agression, le cabinet SOS médecins de Melun avait fermé ses portes tout le week-end. [Avec leparisien.fr et actu.fr]

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

0 commentaire
20 débatteurs en ligne20 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17