4 ans ferme et interdiction d'exercer pour la généraliste qui surfacturait ses actes

15/09/2017 Par Sandy Bonin
Faits divers / Justice

Quatre ans de prison ferme. C'est la très lourde peine dont a écopé une généraliste de 61 ans exerçant à Vaulx-en-Velin (banlieue de Lyon) pour avoir surfacturé ses consultations pour un préjudice de 800 000 euros. Elle a également été interdite d'exercer.

  Installée depuis près de 20 ans à "Vaulx-Village", dans la métropole lyonnaise, la généraliste menait grand train grâce à des surfacturations. En effet, de janvier 2011 à mai 2015 elle surfacturait ses consultations lui faisant gagner un revenu mensuel de près de 30 000 euros.   

Elle appliquait le tarif de nuit

 

Lors de consultations effectuées en journée, elle appliquait le tarif de nuit, trois fois plus élevé. De nombreux patients, bénéficiaires de la CMU (couverture maladie universelle) ou de l'AME (aide médicale d'État), ne se rendaient pas compte de cette surfacturation. Elle facturait également des actes pour tous les ayant droit d'une même carte vitale. Repérée, la prévenue avait été placée en garde à vue en décembre 2015 avant d'être mise en examen pour escroquerie. Elle avait été placée sous contrôle judiciaire en avril 2016 après cinq mois de détention provisoire. Ces bénéfices engrangés lui avaient permis d'investir dans une douzaine de studios locatifs à Lyon et dans les Alpes, ainsi que dans un garage automobile. La généraliste disposait également d'un appartement à Marrakech au Maroc, pays dans lequel elle avait transféré 400.000 euros, selon une source policière.  

Interdiction définitive d'exercer

  Le tribunal correctionel de Lyon a donc condamné la généraliste à 4 ans de prison ferme et à une interdiction définitive d'exercer. Elle devra par ailleurs rembourser la somme escroquée à la Caisse primaire d’assurance maladie du Rhône. La condamnation s'accompagne de "la saisie des comptes bancaires" du médecin et "d'un immeuble à Vaulx-en-Velin". Le tribunal n'a pas prononcé de mandat de dépôt à l'issue de l'audience   [Avec lyonmag.com, leparisien.fr, lyoncapitale.fr]

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire
12 débatteurs en ligne12 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17