L'Italie ferme ses écoles et universités | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L'Italie ferme ses écoles et universités

Près de 300 millions d'élèves dans le monde sont privés d'école pour tenter de freiner l'épidémie de Covid-19
Alors que l'épidémie de coronavirus a passé le cap des 100 morts en Italie, le pays a décidé de fermer les écoles et universités à partir de ce jeudi 5 mars et jusqu'au 15 mars.
 

Près de 300 millions d'élèves dans le monde sont privés d'école pour tenter de freiner l'épidémie de Covid-19. L'Italie, premier foyer européen, qui a passé mercredi la barre des cent morts (107 morts pour 3.089 cas), a décidé que toutes les écoles et universités seront fermées à partir de jeudi 5 mars et jusqu'au 15 mars. "La décision n’a pas été facile mais nous l’avons prise à titre de précaution", a indiqué la ministre italienne de l’Éducation, Lucia Azzolina.

La vice-ministre de l’Économie et des Finances, Laura Castelli, a souligné dans un communiqué que le Gouvernement était "conscient de l’impact de la mesure" de suspension des activités scolaires sur la vie des familles. Au total, 8,5 millions d'enfants sont privés d'école.

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC ce jeudi, a affirmé que les établissements scolaires ne fermeront pas en cas de passage en phase 3 dans le cadre du coronavirus. "Au cas par cas, certains pourraient être fermés, mais la logique est plutôt de demander à ceux qui sont malades de rester chez eux", a-t-il déclaré.

Alors que 120 établissements scolaires sont fermés en France pour limiter la propagation du nouveau coronavirus, les employeurs peuvent demander un arrêt de travail en ligne pour les salariés obligés de garder leurs enfants ont annoncé le ministère de la Santé et l'Assurance maladie.

 

[Avec AFP, ouestfrance.fr et bfmtv.com]

1 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…