Opposés à l'augmentation de leur redevance, les médecins libéraux menacent de quitter l'hôpital public

29/09/2023 Par Aveline Marques

Six praticiens intervenant au plateau technique de l'hôpital de Bernay (Eure) sont engagés dans un bras de fer avec la direction, qui veut augmenter de 10 points la redevance sur leurs actes. Les spécialistes envisagent de cesser leur activité au sein de l'établissement.   "On nous dit : 'Vous signez ou vous partez'", résume à L'Eveil normand le Dr Thierry Gilbert, gastro-entérologue libéral intervenant à l'hôpital de Bernay. Ce médecin et cinq autres de ses confrères spécialistes (deux autres gastro-entérologues, un urologue, une chirurgienne vasculaire et un angiologue) sont vent debout contre la direction de l'hôpital, qui veut leur imposer une redevance de 30% sur les actes effectués au sein de l'établissement. Or, ces spécialistes étaient jusqu'ici aux alentours de 15%. C'est un rapport de la chambre régionale des comptes, publié en 2022, qui a allumé la mèche en relevant des écarts "à la réglementation" dans les contrats de ces spécialistes libéraux. La loi prévoit en effet que la redevance s'élève à 10% pour les consultations et 30% pour les actes effectués par des libéraux au sein des hôpitaux publics. "Nous avons toujours été autour de 15 % d’honoraires reversés, ce que toutes les directions avaient accepté. Et ce qui est raisonnable, compte tenu du plateau technique à Bernay, qui n’est pas celui d’un CHU", pointe Thierry Gilbert. "C'est pas à nous, les libéraux, de combler le déficit de l'hôpital public", lance-t-il. Alors qu'une réunion est organisée ce vendredi 29 septembre en présence des représentants de l'ARS, les praticiens libéraux menacent de cesser leur activité au sein de l'hôpital public. L'un d'entre eux envisage d'exercer dans une clinique privée, un autre d'ouvrir un cabinet en ville. D'après la direction, ces six praticiens génèrent 27% de l'activité du plateau technique. [avec Francebleu.fr et L'Eveil normand]

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Thomas Grenier

Thomas Grenier

Oui

25 euros de 2017 = 30 euros en 2024. Juste un rattrapage de l’inflation après des années de paupérisation. Rien de prévu pour les ... Lire plus

4 commentaires
6 débatteurs en ligne6 en ligne
Photo de profil de Pierre Devallet
565 points
Débatteur Renommé
Chirurgie générale
il y a 9 mois
La réponse est sur le site du CNOM Conseil National de l'Ordre des médecins : (2020) 7) Quelle redevance le praticien hospitalier doit verser à l’hôpital ? La redevance due à l’établissement par le...Lire plus
Photo de profil de Gérard NoËt
1,2 k points
Débatteur Passionné
Pharmaciens (CNOP)
il y a 9 mois
Cette loi me semble curieuse. Les ristournes anciennement dichotomie sont interdites. L établissement de soins ne peut facturer que des prestations réelles ( loyer, secrétariat etc ...). Si ce n est p...Lire plus
Photo de profil de Henri Baspeyre
11,4 k points
Débatteur Passionné
Chirurgie générale
il y a 9 mois
traduction pour les mal-comprenants:"il" veulent fermer la boutique:1 point,c'est tout!...Lire plus

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17