Couloir d'hôpital

Hôpitaux parisiens : hausse de près de 30% du recours à l'intérim début 2024

D'après de nouveaux chiffres, révélés par France Inter, le recours à des soignants intérimaires a augmenté de 26% dans les établissements de l'AP-HP début 2024, par rapport à 2023.

02/05/2024 Par Chloé Subileau
intérim
Couloir d'hôpital

Le recours à l'intérim a explosé les hôpitaux parisiens. Selon de récents chiffres, révélés par France Inter, ce recours a augmenté de 26% au sein des établissements de l'AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris) au premier trimestre de l'année 2024, par rapport à la même période en 2023. Dans certains de ces hôpitaux, cette hausse dépasse même les 100%. C'est le cas de l'hôpital Beaujon, à Clichy, où le nombre de missions l'intérim a bondi de 145% au cours des trois premiers mois de l'année (par rapport à 2023). 

Face à ces chiffres, la direction de l'AP-HP assure que cette hausse du recours à des soignants intérimaires est "conjoncturelle". Cette tendance "doit s'inverser à partir du mois de mai dans l'objectif de réduire au global les dépenses d'intérim", ajoute-t-elle, interrogée par France Inter. A l'AP-HP, ce recours à l'intérim coûterait plusieurs dizaines de millions d'euros, "en plus des budgets déjà prévus", indiquent nos confrères.

Les hôpitaux parisiens ne sont toutefois pas les seuls à continuer à recourir à cette pratique. Malgré le plafonnement introduit par la loi Rist, en avril 2023, des dépassements et dérogations persistent. Alors que les hôpitaux manquent cruellement de soignants, "ça ne fonctionne toujours pas, soutient Eric Réboli, président du Syndicat national des médecins remplaçants hospitaliers, à France Inter. Les ARS, avec le soutien des directeurs d’hôpitaux, ont dépassé largement ces plafonds, les ont explosés même ! Depuis un an, il y a des dérogations tous les jours pour sauver les hôpitaux et les services."

[avec France Inter]

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Pierre Tabet

Pierre Tabet

Non

Dans ce cas plus de prélèvements sociaux concernant la prise en charge au titre de l'assurance maladie pour l'assuré .... Lire plus

4 commentaires
12 débatteurs en ligne12 en ligne
Photo de profil de Michel Rivoal
5,8 k points
Débatteur Passionné
Anesthésie-réanimation
il y a 2 mois
Rien de nouveau sous le soleil ! Si ce n'est l'optimisme béat des tutelles ou commentateurs. Le problème de l'intérim ne serait que "conjoncturel" donc (presque "sans intérêt"). Le conjoncturel qui du...Lire plus
Photo de profil de Bruno Goulesque
1,1 k points
Débatteur Renommé
Médecins (CNOM)
il y a 2 mois
Traiter un symptôme en ne traitant pas la maladie causale, est une erreur médicale bien connue. Traiter, supprimer en l'interdisant, l'interim, sans s'attaquer efficacement aux causes du mal de l'...Lire plus
Photo de profil de Henri Baspeyre
11,4 k points
Débatteur Passionné
Chirurgie générale
il y a 2 mois
FV n'a-t-il pas pensé aux médecins cubains? chic et pas cher!...Lire plus
 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17