Crise aux urgences d’Orléans : les médecins en grève à partir de vendredi

06/04/2022 Par Louise Claereboudt

Alors que la quasi-totalité du personnel infirmier du service des urgences adultes du CHR d'Orléans (Loiret) était en arrêt maladie la semaine dernière, les médecins urgentistes viennent de déposer un préavis de grève. Ils dénoncent l’inaction de la direction face à la dégradation des conditions de travail.   Cette fois, ils ne se contenteront pas de porter un brassard. La trentaine d’urgentistes du CHR d’Orléans (Loiret) a décidé d’engager un mouvement de grève ce vendredi après que leurs revendications ont été balayées par la direction de l’établissement. La semaine dernière, la quasi-totalité des infirmières et aides-soignantes du service s’étaient mises en arrêt maladie pour "souffrance au travail", obligeant l’hôpital à déclencher le plan blanc et à ne répondre qu’aux urgences vitales. La situation au sein de l’établissement était depuis plusieurs mois critique : nombre de passages croissant, manque de lits, dégradation des soins, personnels épuisés... Au mois de décembre, les urgentistes avaient proposé une série de 10 mesures à la direction afin de répondre à cette crise. Propositions qui étaient restées sans réponse, rappelle La République du Centre. La semaine dernière, les médecins – inquiets pour leurs patients – ont ainsi organisé une réunion d’urgencce, et formulé trois exigences : chaque service doit réserver au moins deux lits pour les patients accueillis aux urgences ; une cellule de gestion doit être mise en place ; un patient qui reste plus de 24 heures aux urgences doit être géré par le service concerné. Après un week-end catastrophique, malgré des renforts et l’aide des secouristes de la protection civile du Loiret, la direction a fait savoir qu’elle ne répondrait pas favorablement à leurs demandes. Comme ils l’avaient alors annoncé, les urgentistes ont donc déposé un préavis de grève. De leur côté, la quasi-totalité des infirmières et aides-soignantes ont repris le travail.  [avec La République du Centre]

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire
13 débatteurs en ligne13 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17