Analyses au cabinet, IPA "urgences", vidéo-assistance du Samu… Comment Buzyn veut donner de l'air aux urgences | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Analyses au cabinet, IPA "urgences", vidéo-assistance du Samu… Comment Buzyn veut donner de l'air aux urgences

Les annonces tombent au compte-goutte. Après avoir mis 70 millions d'euros sur la table en juin dernier pour apaiser la crise des urgences, Agnès Buzyn vient de prendre de nouvelles mesures, issues de la mission confiée au Pr Pierre Carli, chef du Samu de Paris, et au député urgentiste Thomas Mesnier (LREM). Face à la grève des urgences, qui touche actuellement 233 services d'après le collectif de l'Inter-urgence et 195 selon le ministère, Agnès Buzyn passe à la vitesse supérieure. Médecine de ville, urgences pré-hospitalières, SAU, hospitalisation… en visite aux...
7 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…