Pas de couverture pour une patiente en fin de vie : le cri d'alarme d'un chef de service | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Pas de couverture pour une patiente en fin de vie : le cri d'alarme d'un chef de service

Désespéré de voir ses patients souffrir du froid au sein même de l'hôpital, un médecin a envoyé un courrier à sa directrice en forme de cri du cœur.

Chef de service dans un établissement de l'AP-HP, ce professeur s'indigne du sort réservé aux patients depuis la vague de froid. Dans un courrier adressé à sa directrice, il alerte, avec amertume et désespoir, sur les conditions d'hospitalisation d'une patiente en fin de vie.

 

 

"Madame la directrice,

Nous sommes aujourd'hui le 28/2/18. Chambre 4 d'un service dit "de pointe" hébergeant des malades graves, en l'occurrence en fin de vie, il fait 17°C.

La malade a froid dans son lit, une parka, un pull en laine, une étole autour du cou. Pas très facile de vomir avec cet attirail. Grande lectrice, elle n'arrive pas à lire son dernier livre ayant trop froid aux mains.

On lui a promis de scotcher les fenêtres, un traitement très moderne et esthétique pour assurer l’étanchéité.

Ce n'est pas fait.

On lui a promis un chauffage d'appoint.

Il n'y en a pas.

On lui a promis... une couverture.

Il n'y en a pas non plus.

Ah oui ! j'oubliais...

12 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…