Le Haut Conseil du DPC est enfin installé

29/11/2023 Par Aveline Marques
Conseil scientifique destiné à éclairer les décisions de l'Agence nationale du DPC (ANDPC), le Haut Conseil du DPC, dont les missions ont été revues par décret en mars dernier, est désormais installé, et doté de 20 membres. D'autres doivent encore être nommés.

  Le Haut Conseil du DPC renait de ses cendres. Suite à une alerte de la Cour des Comptes en avril 2019, soulignant des difficultés de fonctionnement liées à sa composition et à l’imprécision du périmètre de ses missions, la ministre de la Santé de l'époque – Agnès Buzyn- s’était engagée à transformer le Haut Conseil en conseil scientifique, instance d’expertise destinée à éclairer les décisions de l’Agence et de ses tutelles. Un décret, en mars dernier, est venu préciser ses missions et déterminer sa composition, le Dr Bernard Ortolan étant par ailleurs confirmé au poste de président. Suite à un appel à candidatures, neuf des seize membres qui doivent être nommés ont été désignés, informe l'ANDPC dans un communiqué : -Au titre des conseils nationaux professionnels (CNP) : Anne Larinier, infirmière, Dr Philippe Vassel, médecin en médecine physique et réadaptation, Virginie Vagny, ergothérapeute et Dr Matthieu Calafiore, médecin généraliste ; -En qualité de personnalités qualifiées : Dr David Azerad, médecin généraliste, Bertrand Mocquet, enseignant-chercheur en Sciences de l’information et de la communication (SIC) et en Sciences de l’éducation et de la formation, Isabelle Robin-Paulard, sage-femme, Dr Jean-Daniel Gradeler, médecin généraliste et Matthieu Saint-Cast, masseur-kinésithérapeute. Par ailleurs, les présidents des commissions scientifiques indépendantes (CSI) de chaque profession de santé, un représentant de la HAS et un représentant de France université siègent de droit.

Le Haut Conseil est ainsi (enfin) réinstallé dans cette composition ce jeudi 7 décembre. Ses membres ont pour mission de recenser l’état de la connaissance scientifique et les expériences réalisées au plan national et international sur le DPC, de favoriser le déploiement des méthodes de DPC élaborées par la HAS, de formuler des propositions relatives à la qualité, l’organisation, la mise en œuvre et la promotion des actions de DPC et aux problématiques soumises par la directrice générale de l’ANDPC et de contribuer aux travaux de l’agence en matière d'évaluation de l'impact sur les pratiques professionnelles des actions de DPC suivies par les professionnels de santé. Un nouvel appel à candidatures est ouvert jusqu'au 22 décembre prochain "pour sélectionner les 7 membres qui en complèteront sa composition", précise le communiqué de l'ANDPC.    

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

2 commentaires
1 débatteur en ligne1 en ligne
Photo de profil de Isabelle Gautier
468 points
Débatteur Renommé
Médecins (CNOM)
il y a 6 mois
Quelle. pantalonnade ! Hors sol des réalités de terrain, entre des reconversions de syndicaliste et ceux qui n'ont rien a voir avec la Médecine, on croyais avoir toucher le fond, mais il n'y a pas ...Lire plus
Photo de profil de Sophie Sugier
5,4 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 6 mois
Et le retour des 18 millions pris ....c est pour quand...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17