Après l’avoir délaissé au printemps, les médecins reprennent leur DPC | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Après l’avoir délaissé au printemps, les médecins reprennent leur DPC

Si le nombre de médecins engagés dans une action de développement professionnel continu (DPC) a continué de chuter (-20,7% sur un an) au troisième trimestre 2020, crise sanitaire oblige, l’Agence nationale note un rebond au mois de septembre.

 

Fortement affecté par la crise sanitaire à partir de mars, le DPC a connu une chute considérable du nombre de professionnels de santé inscrits à au moins une action : - 20,7% sur un an, soit 126.325 inscrits. En cause essentiellement : la forte mobilisation des médecins, infirmiers, pharmaciens, etc. dans la lutte contre le Covid-19.

Au 30 septembre 2020, les inscriptions effectuées sur le site dédié ont, elles, connu une baisse de 19,8% par rapport à la même période en 2019, soit 195.338 de moins. Toutefois, “elles diminuent moins rapidement que le nombre de professionnels de santé inscrits, car un professionnel s’est inscrit en moyenne à 1,55 action de DPC 2020 alors qu’il s’était inscrit à 1,53 action en 2019”. Près de 85% de ces inscriptions concernent des actions monoprofessionnelles.

La suspension des sessions présentielles a également participé à cette baisse, qui a commencé mi-mars, c'est-à-dire au moment du confinement, pour se poursuivre jusqu’en août. Fort heureusement, d’autres professions dont les cabinets étaient fermés, comme les chirurgiens-dentistes et masseurs-kinésithérapeutes, se sont inscrites à des actions non présentielles (devenues majoritaires), sans quoi “la baisse aurait été plus importante”, note l’Agence nationale du DPC.

 

Rebond en septembre

Un léger rebond a cependant été constaté au mois de septembre, durant lequel “le nombre de professionnels de santé engagés” a été “le plus élevé de l’année 2020” (près de 24.000). Autre point positif : le nombre de comptes ouverts par des professionnels de santé éligibles au financement de l’Agence nationale du DPC a augmenté de 7,6% sur un an, progressant de 1,5% (+ 5.703 nouveaux inscrits) entre fin juin et fin septembre.

Au total, au 30 septembre 2020, il s’établit à 390.292. 29,6% des comptes ont été créés par des infirmiers, 28,3% par des médecins, 15,5% par des masseurs-kinésithérapeutes et 8,4% par des pharmaciens. Et 88,6% de ces comptes comptabilisent au moins une inscription depuis 2013.

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…