Consultation de prévention Covid : les recos de la HAS

21/12/2020 Par Sandy Bonin
A compter de ce lundi 21 décembre, les médecins généralistes peuvent réaliser une consultation de prévention Covid, cotée 40 euros, afin de de prévenir les situations à risque chez les personnes vulnérables. La Haute autorité de santé (HAS) détaille les modalités de réalisation de cette consultation.
 

Avec la publication au Journal Officiel du décret n° 2020-1623 cette consultation de prévention est applicable dès ce lundi 21 décembre, avec une prise en charge à 100% par l'assurance maladie. Cette consultation qui se substitue à la consultation PCV disparue le 30 septembre, est effectuée par le médecin traitant, une fois par patient, et cotée C x 1,74 €, soit 40 euros.     Dans un communiqué, MG France indique avoir demandé à la HAS, par l’intermédiaire du Collège de la Médecine Générale, de décrire le contenu de cette consultation. "Il est recommandé que le médecin de premier recours prenne pro-activement contact avec les patients en situation de vulnérabilité. Les trois étapes de la démarche de prévention sont le bilan personnalisé de situation du patient, l’identification des circonstances à risque de contamination, et l’adaptation des conseils à la situation du patient", indique la HAS dans une fiche téléchargeable intitulée "Réponses rapides dans le cadre de la COVID-19 Prévention en soins primaires des situations à risques pour les personnes vulnérables".

Le document de 7 pages recense six types de "réponse rapide", à cette consultation de prévention. Selon la HAS, cette "trame" permettra aux médecins aux médecins de premier recours "de repérer les situations à risques dans le contexte d’épidémie de SARS-Cov-2 pour les personnes vulnérables et de proposer des mesures de prévention pour une décision partagée". Cette fiche a été élaborée collégialement entre la Haute Autorité de santé et des experts désignés par le Collège de la médecine générale et le Collège national des généralistes enseignants.

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Pierre Tabet

Pierre Tabet

Non

Dans ce cas plus de prélèvements sociaux concernant la prise en charge au titre de l'assurance maladie pour l'assuré .... Lire plus

0 commentaire
24 débatteurs en ligne24 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17