Revalorisation de la visite à domicile : SOS Médecins durcit sa mobilisation | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Revalorisation de la visite à domicile : SOS Médecins durcit sa mobilisation

Plus de deux semaines après de premières actions de mobilisation pour dénoncer la précarisation de leur pratique, la fédération de médecins à domicile a décidé de durcir son mouvement. Les médecins demandent une revalorisation de la visite à domicile.  

Réunie en Assemblée générale jeudi 14 octobre, l'association SOS Médecins a décidé de durcir sa mobilisation, dans le but de “sauver la visite médicale à domicile”. Les médecins ont ainsi acté de la suspension immédiate de la transmission des données épidémiologiques pour un mois et la sensibilisation de l’ensemble des patients qui font appel à leurs services sur le risque de la disparition de la visite à domicile en France. Selon la fédération, plus de 6,5 millions d’appels sont reçus par les médecins par an.  

Tout comme le 27 septembre, où 100% des structures de la fédération avaient cessé le travail, un arrêt total des activités a également été décidé pour 48 heures, “dans les toutes prochaines semaines”. Bien que des discussions soient ouvertes avec la Cnam et le ministère, “les structures ont un problème aigu pour maintenir des visites à domicile. Et les seules mesures proposées par la Cnam sont de revaloriser les astreintes de nuit et les actes passant par le SAS. L’Assemblée générale a donc estimé que cette réponse était complètement hors sujet”, a déclaré le secrétaire général de SOS Médecins, le Dr Serge Smadja, dans un communiqué.  

1 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…