Médecins, infirmières, pharmaciens… Les dotations du vaccin AstraZeneca arrivent au compte-gouttes | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Médecins, infirmières, pharmaciens… Les dotations du vaccin AstraZeneca arrivent au compte-gouttes

Alors que le Gouvernement souhaite augmenter la capacité vaccinale sur l’ensemble du territoire, les livraisons d’AstraZeneca peinent à arriver en ville, dans les cabinets et officines. Si près d’1,5 million de doses s’apprêtent à être livrées, de nouvelles baisses conséquentes sont attendues dans les prochaines semaines.
 

“Il va falloir mettre un coup d’accélérateur sur l’utilisation d’AstraZeneca assez rapidement”, a affirmé ce mardi le ministère de la Santé lors d’un point presse. Alors que les livraisons de ce vaccin étaient “très limitées” dernièrement, le ministère s’est réjoui de la livraison de près d’1,5 million de doses, un peu plus d’une semaine après la reprise de la campagne de vaccination avec AstraZeneca.

Jusqu’à mercredi 31 mars 23h, les médecins qui le souhaitent peuvent commander 1 flacon pour cette semaine sur le portail de télé-déclaration des officines. Ces commandes seront toutefois limitées à 40.000 flacons au niveau national, précise un DGS-Urgent envoyé ce lundi. Dans la même limite, les pharmaciens pourront commander 2 flacons par pharmacie. Ces flacons seront livrés en officine entre le mercredi 7 et le jeudi 8 avril.

Par ailleurs, pour la première fois, les infirmières peuvent elles aussi passer commande : 1 flacon par IDE, mais “dans la limite de la limite de 25.000 flacons commandés au niveau national”, précise cependant le DGS-Urgent. Ces dernières pouvaient jusqu’ici réaliser les injections mais pas prescrire et commander les vaccins. C’est désormais possible conformément à un avis de la Haute Autorité de santé (HAS) rendu le 25 mars dernier.

D’autres professionnels de santé sont désormais habilités à vacciner (chirurgiens-dentistes, étudiants en soins infirmiers, vétérinaires…) mais ils ne peuvent pas encore commander eux-mêmes de doses sur le portail.

 

Montée en charge à la fin du mois d’avril

Les semaines qui suivent n’offriront guère plus de doses aux professionnels autorisés à vacciner. Selon le DGS-Urgent, seules 300.000 doses seront disponibles pour les commandes en ville les semaines du 5 et du 12 avril. Il faudra attendre la semaine du 19 avril pour voir une augmentation (600.000 doses attendues), qui devrait être significative à la fin du mois avec, pour la dernière semaine du mois, environ 1,6 million de doses disponibles, et l’arrivée du vaccin Janssen dès la deuxième quinzaine.

Malgré ces contraintes d’approvisionnement, le ministère a assuré ce mardi être “confiant” quant au maintien de l’objectif du Gouvernement d’atteindre les 10 millions de personnes ayant reçu une première dose d’ici mi-avril. A partir de cette période, l'exécutif entend ouvrir la vaccination aux enseignants et autres professions à risque.

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…