Couvre-feu : l’Ordre des médecins appelle à faciliter les déplacements des professionnels de santé | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Couvre-feu : l’Ordre des médecins appelle à faciliter les déplacements des professionnels de santé

Les médecins exerçant dans les métropoles concernées par le couvre-feu doivent présenter une attestation de déplacement. L'Ordre, ainsi que plusieurs syndicats, demandent que la simple présentation de la carte professionnelle soit suffisante.  

Depuis le 8 octobre, et la mise en place d’un couvre-feu dans plusieurs grandes villes de France pour lutter contre la recrudescence de l’épidémie, les professionnels de santé doivent obligatoirement présenter un justificatif de déplacement pour se déplacer dans le cadre de leur exercice. Ce dernier, explique la Fédération des médecins de France (FMF) est valable pour les trajets entre domicile et lieu(x) de travail et pour des déplacements de nature professionnelle qui ne peuvent pas être différés, comme les visites à domicile. 

Mais tout comme lors de la première vague de l’épidémie, la CSMF alerte sur des cas de médecins empêchés de pouvoir se déplacer. Le syndicat demande donc aux préfets des villes concernées par le couvre-feu à partir de 21 heures, de leur faciliter la circulation. “Les médecins libéraux donnent beaucoup dans cette épidémie, et toute entrave à leur implication professionnelle doit être levée”, affirme la CSMF. Le syndicat demande donc que la présentation de la carte professionnelle de médecin délivrée par le Conseil de l’Ordre des Médecins, suffise pour justifier les déplacements des médecins. “Les médecins devraient être dispensés de la présentation du justificatif de chaque déplacement, car ils sont amenés à se déplacer dans de multiples endroits”, écrit encore son président le Dr Jean-Paul Ortiz.  

“Si vous réalisez une visite à domicile en urgence lors de la permanence de soins, il faudra donc vous munir d’une autorisation. Ou même tout bêtement si vous quittez tard votre cabinet ! Soyez préparé ! Après un Ségur hospitalo-centré, la DGS a décidé de nous infantiliser mais tout en comptant sur notre professionnalisme et notre disponibilité”, ironise de son côté la FMF sur son site Internet.  

Une position appuyée par le Conseil national de l’Ordre des médecins, qui appelle directement le Gouvernement à faciliter “les déplacements professionnels de l’ensemble des médecins, hospitaliers et libéraux, entre 21h et 6h du matin”. “En effet, tous les professionnels, qu’ils soient médecins hospitaliers ou libéraux, doivent pouvoir bénéficier d’une liberté de circulation sans attestation, sur simple présentation de leur carte professionnelle aux forces de police et de sécurité. La lutte contre le COVID-19, l’efficacité de l’organisation des soins sur le territoire, et la qualité des prises en charge des patients reposent en grande partie sur les médecins. Il est donc impératif que tout soit mis en oeuvre pour faciliter leur exercice professionnel”, écrit l’instance.  

 

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…