Face au manque de blouses, une généraliste lance un site de collecte | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Face au manque de blouses, une généraliste lance un site de collecte

Le Dr Pauline Jeanmougin, médecin généraliste, a lancé son site “Fais une blouse”, samedi 21 mars. Objectif : rassembler, sur tout le territoire français, des soignants en manque de blouse et des citoyens qui peuvent en donner ou en fabriquer. 

Le Dr Pauline Jeanmougin est médecin généraliste dans le centre de Nantes. Comme beaucoup de professionnels de santé en pleine épidémie de coronavirus, la praticienne manque de matériel de protection, notamment des blouses. Idéalement, chaque soignant devrait avoir deux ou trois blouses pour permettre une rotation dans les lavages, et si "maintenant les masques commencent à arriver, on n'a pas de blouses, on est très mal équipés", s'inquiète la généraliste. 

Alors, pour faire face à ce besoin, elle a lancé, avec des amis, le site www.faisuneblouse.com qui permet, depuis samedi 21 mars, de rassembler partout en France des soignants qui signalent un besoin de blouses et des citoyens qui peuvent en donner ou en coudre chez eux. Les consignes sont précises : des blouses à manches longues, avec ou sans boutons, qui descendent idéalement jusqu'à mi-cuisse ou plus bas, sans poche et en coton épais. 

 

Blouses de chimiste 

Les donateurs doivent signaler en ligne leur projet de don puis venir déposer les blouses au cours de l'une de leurs sorties autorisées, au cabinet de leur médecin traitant, au centre SOS médecins, aux maisons de garde et dans les cabinets infirmiers qui restent ouverts. 

Pauline Jeanmougin a déjà pu bénéficier de cet élan de solidarité. Une maman de l’école de sa fille qui a eu vent de l'initiative lui a confectionné une blouse. "Elle m'a dit qu'elle avait fait une blouse pour moi que je récupère ce soir (...) ça m'a vraiment fait un plaisir immense, ça réchauffe le coeur d'avoir ce genre de nouvelles", a-t-elle expliqué. 

Pour la praticienne âgée d’une trentaine d’années, il s’agit aussi d’un bon moyen pour que les personnes confinées "qui sont parfois un peu désoeuvrées, angoissées, d'avoir une vraie action et de se sentir investies, de faire quelque chose pour leurs soignants de proximité".  

Des patrons sont en ligne sur le site. Tous les tissus, blancs ou bariolés, sont autorisés et les blouses de chimiste, souvent remisées au placard par les élèves, peuvent faire l’affaire. 

 

 

  

 

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…