Tabassé, débordé, isolé : le cri de désespoir d'un généraliste du 93 | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Tabassé, débordé, isolé : le cri de désespoir d'un généraliste du 93

60-70 patients par jour. Idem pour ma remplaçante, preuve qu'il y avait de la demande sur le secteur. Ils ont alerté sur le plan statistique, mais n'avaient rien à me reprocher sur le plan médical. En vingt ans d'exercice, je n'ai jamais reçu une seule plainte de patient.

J'ai fait l'objet d'une plainte à l'Ordre pour suractivité médicale. Il n'était pas question de majoration nuit, d'escroquerie ou quoique ce soit. On m'a dit : "vous travaillez trop, vous ne faites pas de la bonne médecine". En première instance, je n'ai rien eu. Mais en appel, j'ai été suspendu par la chambre disciplinaire nationale. Quand j'ai reçu le premier courrier du conseil de l'Ordre, jamais je n'aurais imaginé que ça irait jusque-là…

 

"Vous n'êtes pas le sauveur du 93"

 

J'ai purgé ma peine. Puis j'ai pris deux collaboratrices. Aujourd'hui, mon activité est divisée en trois, mais le cabinet tourne toujours à plein régime. Chaque jour, à deux, on voit 90 patients. Et n'importe quel médecin venant à ma place en verrait autant… il y a une telle demande !

J'ai demandé à l'Ordre comment faire pour diminuer mon activité dans ces conditions ? "Ce n'est pas votre problème, vous n'êtes pas le sauveur du 93", m'ont-ils répondu. Je peux fermer ma porte à midi tous les jours, bien sûr… mais les gens vont revenir le lendemain ! Il faut bien qu'ils soient absorbés par quelqu'un. Les urgences les renvoient aux médecins traitants. Les médecins des centres et maisons de santé n'ont pas ce problème, eux : il y a 18 barrières avant d'arriver jusqu'à eux. Moi je suis en première ligne !

Suite à cette sanction, j'ai demandé...

42 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…