Les règles du contact-tracing changent pour affronter la deuxième vague de Covid | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les règles du contact-tracing changent pour affronter la deuxième vague de Covid

La progression importante du nombre de patients positifs au Covid-19 impose au dispositif de contact-tracing d’adapter ses mesures pour poursuivre une stratégie de “Tester, alerter, protéger” efficace.  

Les chiffres n’en finissent pas de progresser. Alors que les Français sont confinés depuis le 30 octobre pour surmonter la deuxième vague de Covid-19, la Sécurité sociale a décidé de revoir une nouvelle fois son protocole de contact-tracing. Ainsi, si l'objectif reste identique - traiter les risques de contamination dans le cercle familial, accompagner l’isolement et délivrer un arrêt de travail - certaines modalités ont été adaptées face à la forte recrudescence de patients contaminés.  

Cela passe essentiellement par une nouvelle manière de contacter les personnes positives.  Le mail utilisé jusqu’à présent via le compte ameli sera remplacé par des SMS qui renverront vers un site internet. “Il sera essentiel que les personnes cas contact consultent ce site car elles y trouveront, adaptées à leur situation personnelle, l’ensemble des informations utiles sur les mesures sanitaires à respecter et sur leurs droits (arrêt de travail, délivrance gratuite de masques...)”, précise la Cnam. Une décision prise pour toucher l’ensemble des personnes contacts et pas seulement celles détenant un compte ameli.  

L’Assurance maladie précise que ce nouveau procédé permettra aux équipes de contact-tracing de se concentrer sur les patients zéro et “d’améliorer la recherche des cas contact”. De plus, avant d’être contacté par ces équipes, les malades recevront un SMS leur demandant de préparer l’entretien. Ces derniers seront également renvoyés vers un site Internet qui permettra d’entrer toutes les informations nécessaires à la recherche des agents de la Sécu.  

Au total, depuis le lancement du dispositif, 3,6 millions de personnes en France ont été identifiées et contactées par les enquêteurs de l’Assurance Maladie. Cela concerne un million de patients diagnostiqués positifs et 2,6 millions de cas contact.  

 

 

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…