240 000 patients en ALD ont retrouvé un médecin traitant en 2023, se félicite la Cnam

27/02/2024 Par A.M.
La Caisse nationale d'Assurance maladie a dressé un bilan positif de son plan d'actions à destination des patients en ALD sans médecin traitant. "La courbe a été clairement infléchie sur l’année 2023", souligne-t-elle. 

 

A la fin de l'année 2023, moins de 472 000 patients en ALD demeuraient sans médecin traitant au sein du régime général. Suivant la tendance observée ces dernières années, ce chiffre aurait pu s'élever à plus de 710 000, pointe l'Assurance maladie, qui dresse un bilan positif de son plan d'actions lancé au printemps dernier.  

Si l'on est loin de la promesse formulée par Emmanuel Macron lors de ses vœux à la santé en janvier 2023 ("les 600 000 patients avec une maladie chronique se verront proposer un médecin traitant avant la fin de l'année"), la Cnam préfère voir le verre à moitié plein : 240 000 personnes en ALD ont retrouvé un médecin traitant, "par rapport à la tendance". "Le taux de patients en ALD sans médecin traitant a ainsi baissé de 25%", souligne l'Assurance maladie. "La courbe a été clairement infléchie sur l'année 2023", se satisfait-elle, rendant hommage à "l’engagement individuel et collectif des médecins libéraux dans cette démarche". 

Une partie de ces patients qui ont "retrouvé" un médecin traitant était en fait déjà suivis par un généraliste, nuancent toutefois des praticiens sur le réseau social X, qui évoquent une simple "correction administrative". Dès le mois d'avril dernier, les praticiens avaient en effet été incités à déclarer en tant que médecin traitant des patients qui les avaient consultés au moins 3 fois dans l'année. La Cnam avait alors évalué que 183 000 patients se trouvaient dans cette situation. 

La Cnam compte cette année poursuivre son action cette fois en direction des personnes en ALD "non consommantes", "c’est-à-dire celles qui n’ont pas reçu dans l'année de soin médical en ville ou en consultation hospitalière". "Un accompagnement d’« aller vers » personnalisé par les caisses primaires est prévu afin de faire le point sur leur situation et définir avec elles les modalités de retour vers le soin si nécessaire", précise l'Assurance maladie.  

Par ailleurs, "des actions de prévention du risque liée aux cessations d’activité des médecins partant en retraite vont se poursuivre face à cet enjeu majeur à venir". Les CPAM vont "réaliser des diagnostics prédictifs pour localiser les zones à risque". 

 

 

Vignette
Vignette

Etes-vous favorable à la création d'une consultation de soins infirmiers?

Dominique Le Meitour

Dominique Le Meitour

Non

Revaloriser les actes infirmiers seraient déjà la première reconnaissance pour la profession. Le glissement de tâches médicale à m... Lire plus

6 commentaires
5 débatteurs en ligne5 en ligne
Photo de profil de Rodolphe  Girardet
910 points
Débatteur Renommé
Médecins (CNOM)
il y a 2 mois
240 000 personnes en ALD ont retrouvé un médecin traitant, "par rapport à la tendance" On se croirait revenu aux grandes heures du communisme.En janvier 2023 EM annonce que 600 000 patients en ALD vo...Lire plus
Photo de profil de Yves Adenis-Lamarre
3,3 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 2 mois
personnes en ALD "non consommantes" pour une fois que des gens ne prennent pas de médicaments inutiles pour eux pour différents raisons, la SS va les pousser à en prendre ...... Je fus un temps en ...Lire plus
Photo de profil de Eric Bernard
Eric Bernard est en ligne
1,2 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 2 mois
"des actions de prévention du risque liée aux cessations d’activité des médecins partant en retraite vont se poursuivre face à cet enjeu majeur à venir" on va les empêcher de partir à la retraite ?...Lire plus

La sélection de la rédaction

Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17
"Ils ont une peur primaire de la psychiatrie" : pourquoi les étudiants en médecine délaissent cette spécialité
27/02/2024
28
Podcast
"C'est assez intense" : reportage dans un centre de formation des assistants médicaux
01/03/2024
9