Covid : le variant anglais serait 64% plus mortel | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Covid : le variant anglais serait 64% plus mortel

Le variant britannique serait plus létal que les souches « historiques » du Sars-CoV 2, et augmenterait de 64% le risque de décès, selon des auteurs britanniques.

 

Pour cette étude, qui vient d’être publiée dans The British Medical Journal, les chercheurs de l’Université d’Exeter ont analysé les données de 110 000 personnes testées positives au Sars-CoV-2 entre octobre 2020 et janvier 2021, alors qu’elles n’étaient pas hospitalisées. Parmi ces patients, la moitié présentait le variant britannique, et les autres le virus « classique ». Les 2 groupes ont été appariés pour l'âge, le sexe, l'origine ethnique et géographique, … Les sujets ont ensuite été suivis pendant 28 jours. 

Les auteurs ont alors calculé que le rapport de risque de mortalité du variant britannique par rapport aux autres était de 1,64, ce qui représente une augmentation des décès de 2,5 à 4,1 pour 1 000 cas détectés.

Le fait que les participants aient été testés hors hôpital peut être un biais puisque cela tend à sélectionner des cas à plus faible risque. Mais si ces conclusions peuvent être généralisées à l'ensemble de la population, le variant anglais « a le potentiel pour provoquer une mortalité supplémentaire conséquente » par rapport au virus classique, jugent les chercheurs. « Cela rend encore plus important le fait que les gens se fassent vacciner », a estimé un scientifique qui n'a pas participé à l'étude, Simon Clarke (Université de Reading), cité par l'organisme britannique Science Media Centre.


 
Sources : 
British Medical Journal, 10 mars 2021. Avec AFP
3 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…