Pourquoi la HAS recommande d'espacer les doses des vaccins à ARNm de 42 jours | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Pourquoi la HAS recommande d'espacer les doses des vaccins à ARNm de 42 jours

Devant le danger que constitue la diffusion des variants, la Haute Autorité de santé plaide, modélisation à l'appui, pour une accélération de la vaccination des personnes les plus à risque de forme sévère, via l'espacement de la deuxième dose des vaccins à ARNm. Dans des communiqués diffusés dans la foulée, MG France et l'UFML ont fait part de leur inquiétude face à ce changement de stratégie, qu'ils jugent risqué. "Afin de protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès, la HAS préconise d’élargir...
6 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…