Variant sud-africain : un risque de réinfection | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Variant sud-africain : un risque de réinfection

Selon une étude préliminaire, le variant sud-africain du Sars-CoV-2 pourrait agir sur l’immunité engendrée par le virus et exposerait à un risque de réinfection et d’inefficacité du vaccin actuel. Comme le variant anglais, il présente la mutation N501Y.V2 qui se situe au niveau de la protéine Spike (spicule) du coronavirus. Mais il contient en plus la mutation E484K, qui semble diminuer la reconnaissance du virus par les anticorps, et donc sa neutralisation. Cette mutation est aussi partagée par le variant brésilien. Pour évaluer la réponse plus globale du variant aux...
8 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…