Le Pr Raoult a-t-il reconnu l’inefficacité de l’hydroxychloroquine ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le Pr Raoult a-t-il reconnu l’inefficacité de l’hydroxychloroquine ?

Si le débat concernant les bénéfices de l’hydroxychloroquine dans la lutte contre l’infection Covid-19 est considéré comme clos par la majorité des scientifiques, une publication a récemment attiré l’attention.

 

En effet, signé par l’équipe de l’Institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille (IHU), et en particulier par le Pr Didier Raoult, le texte affirme l’inefficacité de l’antipaludéen sur le plan de la mortalité liée au Covid. Cependant il ne s’agit pas d’une étude scientifique, mais d’une lettre à l’éditeur.

Quoiqu’il en soit, dans ce papier, les auteurs ont réanalysé les données de leur étude rendue publique en mars et ayant porté sur 42 patients. Et ils concluent à l’absence de différence en termes de mortalité entre les patients traités par l’association hydroxychloriquine-azythromycine (HCQ-AZ) et les autres, ayant bénéficié d’un traitement standard. Il n’y avait pas d’impact non plus concernant les besoins d'oxygénothérapie, et les transferts aux soins intensifs. Seules la durée d’hospitalisation et la persistance virale étaient raccourcies chez les patients traités par rapport aux patients témoins.

Deux patients étaient décédés au cours de l‘étude. « Nous convenons que la combinaison HCQ-AZ peut potentiellement conduire à des interactions médicamenteuses », ajoutent les auteurs. Il s’agit en particulier de troubles cardiaques, avec allongement de l’espace QT.

Certains ont vu dans cette lettre un aveu d’inefficacité de l’HCQ. Mais les membres de l’équipe de Marseille se sont rapidement élevés contre cette interprétation. Ainsi, Yanis Roussel, porte-parole de l’institut, déclare au Monde que cette lettre « ne change en aucun cas la ligne que nous soutenons depuis le début, et Didier Raoult n’a pas changé d’avis. L’instrumentalisation de notre réponse est absolument ridicule et le signe d’une mauvaise foi crasse. Elle montre que nos critiques ne savent pas lire des articles scientifiques, mais nous n’en sommes pas surpris ». Puis, le 18 janvier, Didier Raoult a ajouté sur Twitter  : « L’efficacité de HCQ-AZ pour réduire la durée du portage viral, montrée dans notre étude IJAA, a été confirmée, avec par la suite la démonstration d’une efficacité sur la mortalité. Nous n’avons jamais changé d’avis. »

Sources : 
58 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…