Lancement d’une action européenne contre l’antibiorésistance | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Lancement d’une action européenne contre l’antibiorésistance

L’Union européenn lance Eu-Jamrai, une action commune visant à coordonner les initiatives européennes et internationales dans le domaine de la lutte contre l’antibioréstance. Elle sera coordonnée par la France (Inserm, avec le soutien du Ministère de la santé).

On estime qu’actuellement 25 000 décès annuels sont attribuables à la résistance aux antimicrobiens (RAM). Et, si rien n’est fait dans les années à venir, cela pourrait s’élever à près de 10 millions de décès annuels dans le monde à l’horizon 2050.

C’est pourquoi les pays de l’Union européenne (UE) ont décidé d’unir leurs efforts. Le 13 septembre a été lancé à Paris Eu-Jamrai, une action commune des 28 pays européens, coordonnée par la France (Inserm, avec le soutien du Ministère des Solidarités et de la Santé), dont l’objectif est de rassembler les États membres de l'UE ainsi que les organisations internationales, instituts et universités afin de lutter contre la résistance aux antimicrobiens (RAM) et les infections associées aux soins (IAS). Au total, 44 partenaires et 38 acteurs provenant de toute l'Europe participent à cette action commune, financée en grande partie par l’UE. Eu-Jamrai s'appuiera sur les initiatives existantes et proposera des étapes concrètes afin de réduire la charge que fait peser la RAM.

Vytenis Andiukaitis, commissaire européen à la santé et à la sécurité alimentaire précise : "l'action commune EU-Jamrai est une partie vitale du plan d'action « Une seule santé » de l'UE sur la RAM qui a été lancée en juin dernier. Ce projet ambitieux paneuropéen, pluripartite est vital pour faire de l'UE une région de bonne pratique en s'assurant que les politiques de contrôle de la RAM et des infections associées aux soins de santé sont adoptées et appliquées de façon coordonnée dans tous les pays de l'UE. La RAM est en effet une des plus grandes menaces pour la santé publique à l'heure actuelle et la plus grande priorité couvrant les deux piliers de mon portefeuille. J'aimerais adresser tous mes vœux de succès aux participants de cette action commune indispensable."

"La France a pris la coordination de ce projet afin de créer des ponts entre toutes les initiatives existantes en impliquant les organisations internationales (OMS Euro, OIE, FAO, Ocde, Ecdc) et les parties prenantes", souligné le Pr Benoit Vallet (Direction générale de la santé).

Sources : 

Ministère de la santé/ Inserm, 18 septembre 2017.

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…