Un antidote à l’essai pour le dabigatran | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un antidote à l’essai pour le dabigatran

L’un des principaux risques évoqués à l’encontre des anticoagulants oraux directs (AOD) est l’absence d’antidote. Dans ce contexte, un pas vient d’être franchi dans la recherche de l’amélioration de la sécurité du patient, avec la publication de résultats prometteurs d’une nouvelle étude de phase I qui laissent espérer la mise sur le marché prochaine d’un antidote vis-à-vis du dabigatran (Pradaxa, Boehringer Ingelheim). En effet, les résultats intermédiaires de l’étude RE-Verse AD, première étude évaluant l’effet d’un agent de réversion spécifique d’un AOD, l’idarucizumab, chez des patients dans un contexte de...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…