PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Péricardite et myocardite après vaccination Covid : les hypothèses avancées

L’étude EPI-Phare, menée entre le 12 mai et le 31 octobre 2021, confirme et mesure l’amplitude d’un risque accru de myocardite et de péricardite dans la semaine suivant la vaccination contre le Covid-19 par les vaccins à ARNm. Les mécanismes avancés aujourd’hui pourraient être d’ordre immunitaire. "Si on devait dresser le portrait-robot du patient qui va faire une péricardite ou myocardite post-vaccinale, il s’agirait d’un homme entre 12 et 29 ans, dans les 7 jours suivant la seconde dose de vaccin à ARNm, avec un surrisque pour le Moderna", a détaillé...
36 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…