Première naissance après une greffe d’utérus en France

17/02/2021 Par Marielle Ammouche
Gynécologie-Obstétrique
L’hôpital Foch annonce la naissance d’une petite fille à la suite d’une greffe d’utérus. Il s’agit d’une première en France.

En mars 2019, une femme de 36 ans a bénéficié de la première greffe d’utérus en France. La patiente présentait un syndrome de Rokitansky (MRKH), une pathologie qui touche 1 femme sur 4 500, à l’origine d’une agénésie utérine. L’intervention avait été réalisée par l’équipe du Pr Jean-Marc Ayoubi, chef de service de gynécologie-obstétrique et médecine de la reproduction de l’Hôpital Foch ; et c’est la mère de la patiente, âgée alors de 57 ans, qui avait donné son utérus. La naissance a eu lieu le 12 février 2021. La patiente a donné naissance à une petite fille de 1,845 kg, après une grossesse de 33 semaines. L’accouchement s’est déroulé « dans de très bonnes conditions sans complication notable » précise un communiqué de l’hôpital Foch. La mère et l’enfant se portent bien. « On attend toujours un an pour être sûr que l'utérus greffé ne soit pas rejeté », souligne le Pr Ayoubi. Puis l'équipe médicale a été retardée par le premier confinement et l'arrêt de toutes les activités d'Assistance médicale à la procréation (AMP/PMA). Autant de circonstances qui expliquent les délais. « Le premier transfert a eu lieu en juillet dernier et la patiente a été enceinte après ce premier transfert ». « Cette première française est le résultat de plus de 12 ans de recherches en France et de collaborations internationales, notamment avec l’équipe du Professeur Mats Brännström, professeur de gynécologie-obstétrique à l'université de Göteborg et chef de service à l'hôpital universitaire Sahlgrenska. C’est un exemple d’une collaboration scientifique continue et réussie à l’échelle européenne » ajoute l’établissement de santé francilien.  Ce type d’intervention suscite un espoir pour les patientes présentant une infertilité utérine due à une hystérectomie ou un utérus non fonctionnel.  La première naissance au monde après une greffe d'utérus a eu lieu en Suède en 2014. La naissance, survenue un an après la transplantation, avait été annoncée dans The Lancet par l'équipe du Pr Mats Brännström de l'université de Göteborg. La donneuse vivante avait 61 ans. « Il y a eu autour de vingt naissances dans le monde après greffe utérine », selon le Pr Ayoubi.  

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

0 commentaire





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17