L’adiposité a un fort impact sur le déclin physiologique dans l’exposition aux stéroïdes sexuels chez les hommes en bonne santé

25/07/2023 Par Pr Philippe Chanson
Endocrinologie-Métabolisme
Vignette
Les concentrations sanguines des androgènes diminuent dès la période initiale de l’âge adulte et ces diminutions sont plus importantes chez les hommes ayant une augmentation de l’indice de masse corporelle (IMC). Toutefois, on ne sait pas clairement jusqu’à quel degré les différents indices de composition corporelle et de métabolisme sont associés à ces variations des stéroïdes sexuels chez les hommes en bonne santé.

Dans une étude longitudinale de population, 676 hommes en bonne santé, âgés de 24 à 46 ans, ont été étudiés avant et après 12 ans de suivi afin d’analyser les variations longitudinales de la composition corporelle, de la santé métabolique et leurs relations avec les stéroïdes sexuels. La masse grasse moyenne, la masse maigre et l’indice d’insulino-résistance HOMA ont tous les trois augmentés au cours des 12 années de suivi (p < 0.001). La diminution des androgènes et des concentrations de la SHBG (la protéine porteuse des stéroïdes) était associée à l’augmentation de la masse grasse alors que la diminution de l’estradiol était associée à la diminution de la masse maigre (p < 0.005). La diminution de l’estradiol et l’augmentation de la SHBG étaient associées à la diminution de la masse maigre (p < 0.002). Les variations des concentrations de stéroïdes sexuels et l’indice d’insulinorésistance HOMA ou la force musculaire n’étaient pas liées entre elles. L’âge induit donc chez l’homme en bonne santé une augmentation de la masse grasse et de l’insulinorésistance alors que les variations des paramètres liées à la masse maigre sont plus discutables. Chez les hommes adultes en bonne santé, les variations physiologiques des stéroïdes sexuels sont donc corrélées de manière claire avec les variations de l’adiposité mais non avec les variations de la masse maigre, de l’insulinorésistance ou de la force musculaire.

Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
3 débatteurs en ligne3 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17