Covid : l’obésité, facteur majeur de sévérité aussi chez les jeunes

10/09/2020 Par Marielle Ammouche
Infectiologie Nutrition
Les facteurs de risque de l’infection à coronavirus ont été largement étudiés dans l’ensemble de la population, mais sont souvent liés à l’âge qui est généralement élevé chez les patients hospitalisés pour Covid-19.
 

En revanche, peu d’études ont porté sur l’infection sévère chez les jeunes adultes. C’est pourquoi des chercheurs américains ont mis en place une étude visant à analyser les facteurs de risque de Covid dans cette population spécifique.  Ce travail a été mené auprès de 3 222 jeunes adultes âgés de 18 à 34 ans, qui ont été hospitalisés pour Covid-19 aux États-Unis. Il permet de dresser un tableau de l’infection dans cette population jeune, dont l'âge moyen était de 28,3 ans.  Il en ressort que l’infection est plus fréquente chez les hommes (57,6%), et chez les sujets noirs ou d’origine hispanique (57%), comme cela a été largement constaté dans d’autres études. En outre, plus du tiers des sujets (36,8%) présentaient une obésité, et 24,5% une obésité morbide (IMC supérieur à 40). Les autres facteurs de risque retrouvés étaient un diabète (18,2%), et une HTA (16,1%). Les auteurs ont constaté une proportion élevée d’évolution péjorative dans cette population pourtant jeune : 21% ont nécessité des soins intensifs, 10% une ventilation mécanique et 2,7% sont décédés.  Les données statistiques ont confirmé l’impact majeur du poids. En effet, 41% des patients décédés ou ayant nécessité une ventilation assistée présentaient une obésité morbide. En comparaison des sujets ne présentant pas d’obésité, l’odds ratio ajusté associé à ce facteur de risque  était de 2,30 (IC à 95% 1.77-2.98; p <0.001). L’hypertension artérielle était aussi associée à un risque accru d’évolution péjorative ou fatale (OR ajusté, 2,36; IC à 95%, 1,79-3,12; p <0,001) ; dans les 2 cas, sans différence significative selon l’origine ethnique.  Une association avec le diabète a été retrouvée dans l'analyse univariée mais n'a pas atteint une signification statistique après ajustement.  Les auteurs ont par ailleurs constaté que le risque d’évolution sévère de l’infection chez les jeunes patients présentant de multiples facteurs de risque (obésité morbide, hypertension et diabète) était similaire à celui retrouvé chez les sujets plus âgés (35 à 64 ans) atteints de Covid-19 ne présentant pas ces facteurs de risque. « Compte tenu des taux d'infection au Covid-19 en forte augmentation chez les jeunes adultes, ces résultats soulignent l'importance des mesures de prévention des infections dans ce groupe d'âge » concluent les auteurs.

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17