Au CHU de Lyon, les étudiants en médecine privés de vaccin | egora.fr
PUB
A+ A-

Au CHU de Lyon, les étudiants en médecine privés de vaccin

Les Hospices civils de Lyon auraient décidé d’écarter les étudiants en médecine de la vaccination anti-Covid faute de doses, priorisant ainsi “les salariés les plus directement en contact avec les patients”, a-t-on appris ce lundi. Une stratégie dénoncée aussitôt sur les réseaux sociaux par les étudiants, et leurs représentants, alors qu’ils se sont montrés volontaires depuis le début de l’épidémie pour renforcer les équipes soignantes.

 

L’information a fait grand bruit en quelques heures, notamment après la publication d’un message de l’interne en médecine star des réseaux sociaux, Et Ça Se Dit Médecin (ECSDM). “Selon un mail que j’ai pu consulter, le CHU de Lyon justifie d’écarter les étudiants en santé de la vaccination car ‘la Direction générale a été dans l’obligation de définir des priorités au vu du stock de vaccins disponibles et a adopté la stratégie visant à prioriser les salariés les plus directement en contact avec les patients’”.

Une annonce jugée honteuse par de nombreux étudiants en médecine, mobilisés depuis le début de l’épidémie de Covid aux côtés des soignants. “Les HCL ne veulent pas vacciner les externes pour que les doses aillent en priorité ‘aux salariés les plus directement en contact avec les patients”. L’audace. A mon stage en réa, un patient Covid + m’a littéralement craché et pissé dessus. Vous voulez quoi de plus comme contact ?” s’est par exemple insurgée une étudiante sur Twitter.

Sur les réseaux sociaux, les Hospices civils de Lyon se sont immédiatement défendus, assurant devoir s’ajuster aux quantités de vaccins qu’ils reçoivent. “Cela nous contraint à fonctionner par étape, même parmi les professionnels des HCL. Nous adapterons les critères prioritaires dès que la situation le permettra (selon dotations et/ou créneaux libres de vaccination).” Une justification loin de satisfaire les étudiants en leurs représentants.

Sur son compte Twitter, le président de l'InterSyndicale nationale des internes (ISNI), Gaetan Casanova, a déclaré soutenir les étudiants privés de vaccin, dénonçant le fait de “prioriser sur le statut plus que sur l'exposition au virus : encore une aberration supplémentaire qui insulte l'engagement primordial des étudiants en santé au plus près des patients.”

Un peu plus tard, les Hospices civils ont de nouveau souhaité répondre aux étudiants sur les réseaux sociaux, à travers le tweet d'Et Ça Se Dit Médecin en ces termes : "Les HCL entendent et comprennent les retours de la communauté étudiante engagée à leurs côtés depuis le début de la crise sanitaire ! Nous travaillons à élargir au plus vite la vaccination, dans ce contexte de stocks limités et d’une forte demande.  Merci de votre patience."

10 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…