Gardes, astreintes, rémunérations… Combien seront désormais payés les externes, internes et Docteurs Juniors ?

04/07/2023 Par Louise Claereboudt
Internat Docteur Junior Rémunération
Ces revalorisations tarifaires s’expliquent par la hausse de 1,5% du point d’indice pour tous les agents publics au 1er janvier 2023, précise l’InterSyndicale nationale des internes.  

 

"Un peu plus de sous à chaque fin de mois sur votre compte", indique l’InterSyndicale nationale des internes (Isni) sur son compte Instagram. Du fait de la hausse de 1,5% du point d’indice pour tous les agents publics, les salaires des étudiants en médecine ont eux aussi évolué depuis le 1er juillet 2023. Un arrêté paru le 2 juillet au Journal officiel, modifiant l'arrêté du 8 juillet 2022, précise le montant de ces rémunérations.  

Pour les externes d’abord, ceux de première année sont désormais rémunérés 3 277,64 euros bruts annuels, ceux de 2e année du deuxième cycle, 4 034,02 euros bruts annuels, et les étudiants en 3e année de deuxième cycle percevront 4 916,46 euros bruts annuels. Pour comparaison, un étudiant en 3e année de deuxième cycle gagnait 4680 euros en novembre 2020. 

Les internes sont également revalorisés. Les internes de 1ère année touchent depuis le 1er juillet 2023 19 406,35 euros brut annuels, soit 1 773,38 euros net mensuels avant impôts, calcule l’Isni. Ceux de 2e année, 21 483,24 euros brut annuels, de 3e année, 28 408,30 euros, de 4e année, 28 430,36 euros. Les internes de 5e année sont désormais rémunérés 28 448,22 euros brut annuels, soit 2 333,19 euros net mensuels avant impôts, selon l’Isni. 

Le montant brut mensuel de l'indemnité de sujétions particulières allouée aux internes pour les 1er, 2e, 3e et 4e semestres ainsi qu’aux faisant fonction d’interne (FFI) s’élève désormais à 435,18 euros.    

   

La rémunération des Docteurs Juniors augmente aussi. Elle se hissent à 28 495 euros brut annuels, contre 27 125 euros au 1er novembre 2020. Ce qui correspond à un total net mensuel avant impôts de 2 455,84 euros, note l’Isni. 

 

Les gardes et astreintes revalorisées  

Un autre arrêté paru également le 2 juillet 2023 officialise également une hausse de l’indemnisation des gardes. Ainsi, depuis le 1er juillet, les internes et les faisant fonction d'interne perçoivent, pour chaque garde effectuée au titre du service de garde normal, pendant les nuits des lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi, une indemnité forfaitaire de garde de 156,53 euros brut. Elle était de 154,22 euros au 1er juillet 2022. 

La nuit du samedi au dimanche, le dimanche ou un jour férié en journée ainsi que la nuit du dimanche ou d'un jour férié, l’indemnité forfaitaire de garde atteint désormais 171,24 euros brut, contre 168,71 euros brut auparavant. Les gardes supplémentaires donnent droit à une indemnité forfaitaire de 171,24 euros brut (au 1er juillet 2022, cette indemnité s’élevait à 168,71 euros bruts).  

Pour les astreintes, déplacées ou non, les internes perçoivent une indemnité forfaitaire de base qui s’élève désormais à 21,26 euros, contre 20,95 euros auparavant.  

Les gardes de jour, de nuit, un dimanche ou un jour férié réalisées par les étudiants en médecine sont quant à elles payées 55,29 euros depuis le 1er juillet 2023 - elles étaient rémunérées 54,47 euros auparavant.  Tout comme les gardes supplémentaires.  

A noter que la majoration exceptionnelle de 50% des gardes instaurée l'été dernier à la suite de la mission flash sur les urgences a été prolongée jusqu'au 31 août 2023. 

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Pierre Tabet

Pierre Tabet

Non

Dans ce cas plus de prélèvements sociaux concernant la prise en charge au titre de l'assurance maladie pour l'assuré .... Lire plus

0 commentaire
14 débatteurs en ligne14 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17