ECN : le top 5 des spécialités les plus choisies par les 100 premiers du classement

31/08/2020 Par A.M.

La procédure définitive des choix de postes s'ouvre demain, mardi 1er septembre, pour les quelques 8500 futurs internes. Parmi les 100 premiers classés aux ECN, trois spécialités concentrent près de la moitié des vœux.   Comme l'an dernier, la médecine cardiovasculaire s'impose comme la spécialité la plus prisée parmi les 100 premiers étudiants du classement des ECNi 2020. A l'instar de Marie Dupuy, major de cette édition, 19 étudiants ont simulé ce vœu sur le site du Centre national de gestion (CNG). L'anesthésie-réanimation arrive juste derrière, avec 16 vœux simulés. L'ophtalmologie en cumule neuf. Mises sur le devant de la scène depuis le début de la crise du Covid, les maladies infectieuses et tropicales ont quant à elles séduit sept futurs internes. La chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, la neurologie et la médecine interne complètent ce top 5 avec 6 vœux. Le premier futur interne à choisir la médecine générale est classé 168ème. La procédure définitive de choix de poste doit s'ouvrir demain, mardi 1er septembre, pour les 650 premiers du classement. Elle se poursuivra jusqu'au 18 septembre, par ordre de classement aux ECN.

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Thierry Lemoine

Thierry Lemoine

Oui

Il ne faut pas rêver: la très grande majorité des médecins secteur 1 ne se déconventionnera pas ( pour les secteurs 2, la questio... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17