Conflits d'intérêts : les cadeaux des labos aux étudiants en santé encore plus encadrés

25/03/2019 Par Fanny Napolier
Les cadeaux des industriels de la santé aux étudiants sont encore plus encadrés depuis le vote, ce vendredi, d'un nouvel amendement au projet de loi de santé.

 "Cette mesure vise à interdire l'offre de tout avantage aux étudiants en santé pour mettre un terme à des pratiques d'influence qui perdurent dans les lieux de formation", explique le Gouvernement dans l'amendement qui a été voté ce vendredi par les députés lors de la dernière journée de l'examen du projet de loi santé.

Le Code de la santé publique interdit déjà les cadeaux de l'industrie aux professionnels de santé, tout en admettant certaines dérogations, notamment liées à "l'hospitalité" lors d'événements scientifiques. Désormais, les étudiants en santé ne pourront plus être logés par les industriels lors de ces événements. En janvier 2017, un classement des facs de médecins françaises avait été publié dans la revue Plos One en fonction de leurs liens avec l'industrie pharmaceutique. Une première. Ce travail, mené par Formindep, s'appuyait sur 13 critères tels que l'attention portée aux "cadeaux", "conférenciers", "visiteurs médicaux", "évènements à la fac", "publication"… Si la fac de Lyon-Est se plaçait en tête des universités vertueuses, la plupart des autres facs françaises ne marquaient aucun point. [Avec AFP]

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

0 commentaire
8 débatteurs en ligne8 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17