Des médecins incités à "abandonner leurs patients" : généraliste, il veut mettre fin au démarchage des caisses d'assurance maladie

07/09/2023 Par Aveline Marques
Assurance maladie / Mutuelles
Nombreux sont les médecins qui reçoivent au cabinet des courriers les incitant à devenir médecin-conseil. Une démarche "ahurissante" qui ne peut qu'aggraver les déserts médicaux, dénonce le Dr Olivier Rozand dans un courrier au ministre de la Santé. 

 

C'est le courrier de trop pour le Dr Olivier Rozand. Installé à la maison de santé des Baux, à Poussan (Hérault), ce généraliste a été destinataire début août d'une offre de recrutement, émise par la MSA du Languedoc. Dans cette lettre, dont Egora a eu copie, la caisse d'assurance maladie des ressortissants du régime agricole (exploitants, salariés et leurs ayants droit) explique qu'elle cherche à pourvoir deux postes de médecins-conseils sur le "secteur de Montpellier ou Béziers et de Nîmes".

La MSA du Languedoc y vante des "conditions d'emploi attractives" : "activités diversifiées", "équipe pluridisciplinaire", "possibilités de formations" et "prise en compte de l'expérience antérieure dans la rémunération". 

 

 

Mais pour Olivier Rozand, ce débauchage n'a pas lieu d'être dans un contexte démographique tendu qui impacte chaque jour un peu plus l'accès aux soins sur les territoires. "Les médecins généralistes reçoivent des courriers (dont le dernier ci joint de la MSA) les incitant à abandonner leurs patients qu’ils suivent dans leurs cabinets pour se faire embaucher comme médecin-conseil, dénonce le praticien dans un courrier adressé au ministre de la Santé Aurélien Rousseau. Cette démarche ahurissante ne peut qu’augmenter le déficit de médecins généralistes installés et aggraver les déserts médicaux."  

Le médecin libéral demande au ministre de diffuser "une circulaire pour interdire aux organismes d'Etat et aux caisses d'assurance maladie tout démarchage pouvant conduire un médecin généraliste à cesser son activité auprès de ses patients". Une proposition qu'il a déjà formulée à l'occasion du CNR santé de Montpellier, indique-t-il. 

12 commentaires
21 débatteurs en ligne21 en ligne
Photo de profil de Marie Gilardi
32 points
Gériatrie
il y a 10 mois
Je suis salariée dans un établissement de santé privé, et en ouvrant ma boîte mail professionnelle, j'ai eu la surprise d'y trouver un mail de l'ARS, et oui... De l'ARS ... Pour devenir médecin à l'...Lire plus
Photo de profil de Eric Semeria
2,3 k points
Débatteur Passionné
Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique
il y a 10 mois
Bonjour, Sans être mal disant pour nos ami de la DDE je trouve que l'on glisse lentement vers leur mode de fonctionnement Vivant dans ce que l'on appelle "l'arrière pays" (donc quelque part un peu h...Lire plus
Photo de profil de Anne Yven
2,5 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 10 mois
Aux yeux de Bercy et de la SS, nous sommes décidément encore trop nombreux...je me demande s'ils touchent des primes à chaque médecin qui déplaque......Lire plus
 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17