Une pétition lancée pour offrir des RTT aux soignants en première ligne face au coronavirus | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Une pétition lancée pour offrir des RTT aux soignants en première ligne face au coronavirus

Le groupe Pasteur Mutualité, à l’origine de la pétition, demande que la loi sur le don de RTT soit modifiée afin que “chacun puisse faire un don de RTT aux professionnels de santé, en jours ou en euros”.
 

En ville, comme à l’hôpital, des milliers de soignants exercent chaque jour pour endiguer l’épidémie de coronavirus qui frappe la France depuis le début de l’année 2020. En première ligne, médecins, infirmières, aides-soignantes... n’hésitent pas à multiplier les heures, au péril parfois de leur propre vie pour prendre en charge des malades contaminés.

C’est pourquoi le groupe Pasteur Mutualité a lancé, en mars dernier, une pétition, baptisée #JeDonneMesRTT, qui demande au Gouvernement la modification de la loi actuelle sur les dons de RTT. Ces dons ne sont, en effet, possibles qu’entre collaborateurs au sein d’une même entreprise. Interrogé sur France Info, Thierry Lorente, directeur général du groupe Pasteur Mutualité, souhaiterait “ces RTT puissent être pris quand la situation sera meilleure par les personnels soignants, à la place de nous tous qui sommes un peu plus au repos parce que nous sommes confinés”.

Ce dernier propose également que ces jours “off” puissent être monétisés. “Si des cadres ayant des salaires élevés donnent des jours, cela aura un effet décuplé. Une journée donnée pourra se concrétiser en deux jours de salaire d’une infirmière par exemple. Et le personnel soignant a besoin de pouvoir d’achat”, a-t-il expliqué sur BFMTV.

 

 

Plusieurs personnalités, politiques ou médiatiques, ont d’ores et déjà apporté leur soutien à cette initiative, à l’image du député des Bouches-du-Rhône, Jean-Marc Zulesi. “Quand on va sortir de la crise, les personnels soignants vont être épuisés", a déclaré au micro d’Europe 1 Nicolas Bouzou, économiste, qui a signé la pétition. "Ils sont déjà sous tension toute l'année mais, après la crise, ils vont vraiment être dans un état d’épuisement. À l'inverse, un certain nombre de personnes dans les entreprises seront contentes d'aller travailler, de retrouver leur bureau et les collègues."

 

[avec Francetvinfo et Europe 1]

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…