Violences conjugales : le secret médical pourra être levé en cas "d'urgence absolue" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Violences conjugales : le secret médical pourra être levé en cas "d'urgence absolue"

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a présenté, lundi 25 novembre, les mesures prises à l'issue du Grenelle des violences conjugales, lancé le 3 septembre. Alors que des dizaines de milliers de personnes défilaient dans les rues samedi 23 novembre pour dire stop aux violences faites aux femmes, le Premier ministre, Edouard Philippe, a clos le Grenelle des violences conjugales en présentant une cinquantaine de mesures pour lutter contre ce fléau. Outre la mise en place d'un bracelet anti-rapprochement, l'ouverture de places d'hébergement d'urgence supplémentaires, ou la déchéance de l'autorité parentale...
14 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…