Le généraliste face aux violences conjugales : ce qu'il faut faire et ne pas faire | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le généraliste face aux violences conjugales : ce qu'il faut faire et ne pas faire

Du 3 septembre au 25 novembre, le Grenelle contre les violences conjugales est l’occasion d’une réflexion commune et d’une vraie prise de conscience. Une phase de concertation qui visera à « prendre des engagements concrets et collectifs » autour de trois axes : « prévenir », « protéger et prendre en charge », « punir pour mieux protéger »… Quel rôle pour le médecin, souvent premier interlocuteur des victimes ? Comment l’accompagner et le former ? Audrey, 27 ans, est décédée de 14 coups de couteau dans la nuit du dimanche 15 septembre, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Elle a été retrouvée le...
12 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…