Antivaccins hyperactifs sur Internet : la contre-offensive s'organise | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Antivaccins hyperactifs sur Internet : la contre-offensive s'organise

Alors que le discours des anti-vaccins domine sur la Toile, le Dr Olivier Mariotte, enjoint la société civile de faire barrage aux fausses informations qui se répandent sans contrepartie sur internet. Créateur de Nile, une agence de conseil dédiée aux acteurs de santé, il incite à la constitution de "think tanks" réunissant les hommes de bonne volonté pour pallier la décrédibilisation des représentants de la science et des autorités, contestés par les citoyens chez qui on a instillé le doute. 

 

Egora.fr : Vous vous êtes récemment associé aux six académies scientifiques, qui ont protesté contre l'annulation en appel de la radiation du Pr Henri Joyeux, ce médecin qui mène une offensive contre les vaccins. Que vous inspirent les derniers soubresauts de cette affaire ?

Dr Olivier Mariotte : Je trouve absolument dramatique que des arguties juridiques soient mises en balance avec la même force que la réflexion scientifique. Une radiation signifie qu'une personne a commis des faits que la déontologie de la profession ne peut tolérer. Si une argutie juridique vient  démonter ce fait, cela donne à l'auteur de ce comportement anti déontologique, les moyens d'étendre le domaine de la lutte et de dire : "Voyez, j'ai été blanchi de… ce qui signifie que sur le fond, mes arguments scientifiques sont bons." Je trouve cela absolument scandaleux, c'est du relativisme. Hormis par Michel Cymes qui a pris une position claire et très forte, en tant que médecin et en utilisant sa plateforme médiatique, c'est quelque chose qui est très souvent utilisé par les médias. Ils comparent deux faits qui n'ont pas la même valeur : la déontologie, la puissance de la rationalité de la science et des comportements scientifiquement délinquants. On ne peut pas se baser sur une argutie juridique pour retrouver de la légitimité à cause de cela.

 

Vous avez démontré dans l'étude menée en collaboration avec Antidox, l'extraordinaire activisme des anti vaccins sur la toile, alors que les défenseurs des vaccins se situent loin derrière. Que faudrait-il faire pour être à équivalence d'influence sur le net, puisque c'est là que les choses se jouent ?

A équivalence d'influence ? Il ne faut pas chercher, ce n'est pas un combat quantitatif. Dire qu'il faut mettre plus de pression pour le faire porter par des gens ou pour convaincre, relève à mon avis d'une vision obsolète. En revanche, à l'heure actuelle, ce qui constitue la grande majorité du public, ce sont...

16 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…