Retraite universelle : "Ce serait la fin de la Carmf" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Retraite universelle : "Ce serait la fin de la Carmf"

A l'occasion des 70 ans de la Caisse autonome de retraite des médecins de France (Carmf), le président Thierry Lardenois évoque la situation de la retraite du médecin libéral. Et affiche son pessimisme sur l'impact du futur régime universel de retraite, promis par le président Macron. Car malgré ses zones de floue, la configuration annoncée signerait la mort de la Carmf.

 

Egora.fr : A la lumière des statistiques de la Carmf, diffusées à l'occasion de son 70ème anniversaire, peut-on dire que c'est une "bonne affaire" d'être un médecin libéral, par rapport à un cadre supérieur vis-à-vis de la retraite, par exemple ?

Dr Thierry Lardenois : Trois fois oui. La Carmf a 70 ans, et il y a des maisons de cet âge qui ont coulé, y compris dans d'autres caisses. Ce n'est pas notre cas et bien au contraire, nous nous sommes élargis, améliorés et nous avons sur-performé. La Carmf est aussi une caisse de prévoyance et d'action sociale. Le médecin doit se rendre compte qu'il aurait une prestation bien plus couteuse, s'il cotisait la même somme à une autre caisse. Vous allez vous dire qu'il est normal qu'un président tienne ce genre de discours… Mais j'insiste : tout a bien marché depuis le début et tout continue à bien marcher. D'ailleurs, il ne s'agit pas d'autosatisfaction. La reconnaissance vient de l'extérieur : la Cour des comptes a écrit que nous versons la meilleure retraite moyenne de toutes les professions libérales ; le magazine Capital a dit que nous avons les meilleurs rendements de nos placements avec, en plus, 0% d'erreurs de liquidation. J'ai donc l'honneur et l'immense plaisir de présider la caisse au moment où elle présente ce bilan positif. Tellement positif, je pense, que le gouvernement a copié notre exemple pour créer le régime universel de retraite. La Carmf est basée sur un système par points, avec un âge de départ à 62 ans, un taux de rendement de 5 % et une cotisation acceptable. Ce sont exactement les critères du régime universel. Donc, nous remercions le gouvernement d'avoir copié la Carmf. Nous pourrions d'ailleurs, lui donner encore quelques conseils pour réussir sa réforme, mais on n'est pas sollicités…

 

 

Que pouvez-vous dire à ces confrères qui s'inquiètent de l'évolution démographique des médecins libéraux, mise en évidence par l'inversion de la courbe cotisants-retraités ?

Nous n'avons pas d'inquiétudes. Les résultats que nous enregistrons actuellement sont dans les clous de nos projections. Nous sommes même légèrement meilleurs que nos projections. Le Haut commissaire à la réforme de la retraite (Jean-Paul Delevoye. Ndlr) avait cru pouvoir déclarer sur France Inter que les médecins libéraux allaient...

11 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…