Sans accord entre libéraux et Sécu, Buzyn envisage de passer par la loi pour organiser les CPTS

10/01/2019 Par F. Na.
Politique de santé
Sans accord d'ici fin avril sur les CPTS, Agnès Buzyn pourrait recourir à la loi pour organiser le regroupement des professionnels de santé libéraux.

La négociation ou la contrainte. C'est la menace brandie par Agnès Buzyn à la veille de l'ouverture des négociations entre professionnels de santé et Assurance maladie sur les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS). Un accord, portant notamment sur le financement des structures et les services attendus, doit être trouvé d'ici fin avril. Dans le cas contraire, Agnès Buzyn a prévenu qu'elle se donnait la possibilité "d'inscrire dans la loi santé" une mesure instaurant "un socle juridique pour financer ces CPTS". Qu'il soit négocié ou imposé, le dispositif sur les CPTS "ne sera jamais une sanction" contre les professionnels qui ne joueront pas le jeu, a-t-elle assuré. Mais "l'incitation peut être telle que ne pas l'avoir serait sanctionnant en termes de rémunération" et que "les médecins qui resteront en exercice isolé se sentiront un peu pénalisés par rapport aux autres", a précisé Agnès Buzyn. Toutefois, la ministre, qui a fixé un objectif de 1 000 CPTS contre 200 actuellement, s'est dite confiante dans la négociation d'un accord. Les réunions entre les syndicats de médecins libéraux et l'Assurance maladie débutent mercredi 16 janvier. [Avec AFP]

Vignette
Vignette
0 commentaire
7 débatteurs en ligne7 en ligne





La sélection de la rédaction

Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17
"Ils ont une peur primaire de la psychiatrie" : pourquoi les étudiants en médecine délaissent cette spécialité
27/02/2024
28
Podcast
"C'est assez intense" : reportage dans un centre de formation des assistants médicaux
01/03/2024
9