Le budget du service de santé des armées augmenté de 50%

13/10/2023 Par Mathilde Gendron
Système de santé
Dans le cadre de la nouvelle loi de programmation militaire, le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, a annoncé une augmentation de 50% du budget de fonctionnement du service de santé des armées entre 2024 et 2030, lui permettant d’atteindre les 3 milliards d’euros. 

 

"Les grands bouleversements du monde depuis plusieurs mois nous ont montré qu'une grande armée ne peut se passer d'un grand service de santé", a reconnu, ce jeudi, Sébastien Lecornu, ministre des Armées, lors de la prise d'armes d'ouverture de l'année d'enseignement de l'Ecole du Val-de-Grâce. A cette occasion, il a annoncé une augmentation de 50% du budget de fonctionnement du service de santé des armées (SSA) entre 2024 et 2030, ce qui lui permet d’atteindre les 3 milliards d’euros. Cette annonce s’inscrit dans le cadre de la nouvelle loi de programmation militaire, qui a pour objectif de "préparer et de moderniser les forces armées pour permettre à la France de faire face aux nouvelles menaces", précise le Gouvernement

 

Recruter et revaloriser les salaires

Avec cette somme, le ministère entend créer à partir de 2024 "l’Académie du Val-de-Grâce" pour "renforcer les liens scientifiques avec les universités et hôpitaux publics français comme étrangers". Mais surtout, ce budget permettra de recruter davantage et de revaloriser les salaires grâce à un " effort budgétaire dédié d’un peu plus de 240 millions d’euros". En 2020, Jean-Marie Bockel et Christine Prunaud, sénateurs, indiquaient dans un rapport qu’"avec moins de 15 000 personnes et 1,4 milliard d’euros de budget", le SSA avait "perdu 1 600 postes en 5 ans", et manquait d’"au moins 100 médecins". 

Pour rappel, alors que le SSA s’occupe habituellement des forces armées et des blessés, lors de la première vague de Covid, le service avait également pris en charge 3% des patients en réanimation pour aider les soignants face à la crise sanitaire. 

[Avec AFP] 

 
Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

3 commentaires
8 débatteurs en ligne8 en ligne
Photo de profil de Petit Bobo
2 k points
Débatteur Passionné
Autre spécialité médicale
il y a 7 mois
on va peut être avoir quelques commentaires critiques sur le Service de santé des Armées... Pourtant je suis convaincu que c'est une bonne voie pour devenir médecin. D'abord la formation est sérieuse,...Lire plus
il y a 7 mois
On va peut-être pouvoir réparer les ascenseurs à Percy…...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17