Baisse des commandes de vaccins : le ministère appelle les libéraux à "ne pas relâcher leurs efforts" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Baisse des commandes de vaccins : le ministère appelle les libéraux à "ne pas relâcher leurs efforts"

Dans un DGS-Urgent, le ministère de la Santé appelle les centres de vaccination anti-Covid et les professionnels de santé libéraux à "ne pas relâcher les efforts consentis ces dernières semaines". Alors que le variant Omicron est désormais majoritaire en France, les commandes de vaccins passées ce lundi 3 janvier ont en effet baissé de 27% par rapport à la semaine précédente.

 

Il ne faut "pas relâcher les efforts consentis ces dernières semaines". Tel est l’appel qu’a lancé le ministère de la Santé aux professionnels de santé engagés dans la vaccination anti-Covid, ce lundi 3 janvier. Alors que le variant Omicron se propage de façon exponentielle sur l’ensemble du territoire – avec plus de 200.000 cas positifs par jour –, le ministère indique dans un DGS-Urgent que le nombre de commandes de vaccins connaît une chute vertigineuse : -27% ce lundi soir par rapport au lundi 27 décembre.

Pourtant, dès le 15 janvier, les personnes ayant reçu leur 2e dose il y a plus de sept mois et qui n’auraient pas encore effectué leur dose de rappel verront leur pass sanitaire invalidé. Délai qui passera à quatre mois au 15 février, rappelle le ministère. Le Gouvernement a par ailleurs réduit le délai d’éligibilité à la 3e dose à 3 mois afin "d’accroître le degré de protection face au variant et la demande en termes de vaccination".

La DGS demande de fait à tous les acteurs (centres de vaccination et libéraux) de s’impliquer de façon "accrue" pour accélérer la campagne. Condition indispensable pour "protéger au mieux la population et de sortir au plus vite de la situation épidémique préoccupante et évolutive dans laquelle nous nous trouvons", estime le ministère.

Pour rappel, les commandes ont été déplafonnées pour le vaccin de Moderna. Pour le vaccin de Pfizer/BioNTech, les médecins et infirmières peuvent commander 1 flacon, 3 pour les pharmaciens.

1 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…