Prescription, consultation, prévention… les infirmières veulent s'affranchir des médecins | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Prescription, consultation, prévention… les infirmières veulent s'affranchir des médecins

Prescription, consultation, prévention… les infirmières veulent s'affranchir des médecins

Profession "adorée" des Français mais "oubliée" des pouvoirs publics, les infirmières donnent de la voix pour faire reconnaître leurs compétences dans un système trop "médico-centré". Dans un livre blanc issu d'une grande consultation, l'Ordre national des infirmiers formule 26 propositions pour que les IDE ne soient plus seulement des "auxiliaires" médicales, mais des professionnelles de santé à part entière.

 

"Porter haut et fort la voix d'une profession en détresse". C'est le but de ce livre blanc, dévoilé jeudi 13 novembre par l'Ordre infirmier (ONI). Il fait suite à une vaste consultation menée de février à septembre, à laquelle plus de 20 000 soignantes ont participé.

Première profession de France, les 700 000 infirmières (82% de salariées, 18% de libérales) souffrent "d'un manque cruel de reconnaissance", souligne l'ONI. Subissant une succession de réformes au caractère "médico-centré", les infirmières sont "enfermées dans un carcan administratif et réglementaire" qui les exposent aux glissements de tâches. "En première ligne face aux déficiences de l'organisation du système de santé", soumises à "une pression économique constante", elles "parent au plus pressé, au détriment parfois de leur santé personnelle" (63% ressentent "très souvent" un sentiment d'épuisement professionnel) et des valeurs du soin.

Profession plébiscitée par les Français (95% des Français leur font confiance, d'après un sondage Odoxa de novembre 2018), elles sont paradoxalement sous-estimées et sous-payées : leur salaire moyen est inférieur de 5% à la moyenne nationale et les situe en bas du classement des pays de l'OCDE.

Alors que les pratiques avancées ne concerneront tout au plus que 5000 soignantes, l'ONI formule 26 propositions pour reconnaître l'étendue des compétences de toutes les infirmières, faisant ainsi d'elles une véritable profession de santé, et non plus de simples "auxiliaires médicales".

 

Créer des "consultations infirmières"

A l'hôpital comme en libéral, les infirmières ont un atout majeur : leur proximité avec le patient. "En libéral, la consultation, elle est quotidienne. Nous sommes les seuls professionnels de santé à domicile, a insisté une infirmière lors du forum organisé aux Antilles par l'ONI en avril dernier...

39 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…