Zone interdite : un médecin pris en flagrant délit d'arrêt de complaisance en téléconsultation | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Zone interdite : un médecin pris en flagrant délit d'arrêt de complaisance en téléconsultation

Le dernier numéro de l'émission Zone interdite diffusé ce dimanche 4 septembre sur M6 était consacré aux fraudes à la Sécurité sociale. Un médecin y a été filmé en caméra caché alors qu'il délivrait un arrêt de travail de complaisance d'une durée de 15 jours.

 

 

Dans cet épisode, un journaliste de M6 se fait passer pour un patient et filme en caméra cachée un praticien en téléconsultation. Le faux patient explique au généraliste qu'il ne connaît pas, qu’il a besoin de vacances. Le médecin lui demande alors : "Vous souhaitez combien à peu près ?". "J’aimerais bien 15 jours", répond le faux patient. Le généraliste marque un temps d’arrêt et explique que dans ce cas il va délivrer l’arrêt en deux temps : visiblement deux fois une semaine sera préférable pour passer sous les radars de la Sécu. "Il vaut mieux qu’on fasse en deux temps si vous voulez deux semaines. Vous me rappelez dimanche prochain pour la suite. Donner 15 jours d’arrêt c’est quasiment exceptionnel, ça conduit vers des contrôles."

Une semaine plus tard, lors de sa seconde téléconsultation, le faux patient demande un autre arrêt de complaisance pour... sa femme. "J’aimerais bien pouvoir partir quelques jours avec elle", lance le journaliste. Dix minutes plus tard, la patiente se retrouve en téléconsultation avec le médecin et se voit délivrer à son tour une semaine d’arrêt de travail...

Dans un entretien au Figaro, Thomas Fatôme, DG de l’Assurance-maladie propose "que les arrêts de travail indemnisés ne puissent être délivrés en téléconsultation que par le médecin traitant", afin d'éviter les dérives.

[Avec francelive.fr]

21 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…