Un généraliste accusé par une consœur d'avoir euthanasié deux patients

18/12/2017 Par Aveline Marques
Faits divers / Justice

Le Conseil régional de l'Ordre des médecins de Basse-Normandie examinait samedi la plainte pour manquements à la déontologie et pratiques "déviantes" d'une pneumologue de Vimoutiers (Orne) portée à l'encontre d'un confrère généraliste.

  "Une lanceuse d'alerte". C'est ainsi que cette pneumologue de Vimoutiers est présentée par son avocat. Durant trois mois, la praticienne a exercé dans un Ehpad du Calvados en tant que médecin coordonnateur. C'est là qu'elle a constaté les "pratiques déviantes" d'un confrère, médecin généraliste à la polyclinique de Deauville, qui auraient conduit aux décès de deux patients. A l'audience ordinale, samedi 9 décembre, son avocate cite le cas d'une patiente prétendument en fin de vie à qui le généraliste a prescrit de l'Hynovel, et qui est décédée quelques jours plus tard. Mais pour la pneumologue, "la patiente était dans un état stable. Un anxiolytique suffisait à la soulager", rapporte son avocate, qui souligne l'absence de prescription écrite. "Éthiquement et déontologiquement, ma cliente avait le devoir et l’obligation de dénoncer ces mauvaises pratiques." La pneumologue a alors alerté le Conseil départemental de l'Ordre et l'ARS. Une plainte qui intervient "cinq jours seulement après avoir reçu la lettre mettant fin à sa période d’essai au sein de l’Ehpad", relève l'avocat du généraliste, persuadé que sa consœur agit par rancune. Dans les deux cas litigieux, le généraliste a agi en accord avec les médecins traitants et les familles, souligne-t-il. Et de revenir sur le cas de la patiente sous Hypovel : elle "refusait de s’alimenter. Son état se dégradait et elle voulait en finir. La famille souhaitait la sédation", précise l'avocat du généraliste. "Elles sont où les pratiques déviantes ?" L'avocat du médecin mis en cause a demandé à la chambre disciplinaire de l'Ordre de condamner la pneumologue à 2500 euros d'amende pour plainte abusive. Le jugement sera rendu d'ici à trois semaines.   [avec actu.fr]

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Michel Lemariey-Barraud

Michel Lemariey-Barraud

Non

La vraie question est de savoir si on veut assurer correctement les usagers, ou asservir durablement les médecins. La CNAM, organi... Lire plus

0 commentaire
4 débatteurs en ligne4 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17