"Des séquelles à vie" : sept nouvelles patientes dénoncent des "opérations ratées" d’un chirurgien esthétique 

13/05/2022 Par Marion Jort
Faits divers / Justice
Sept nouvelles patientes accusent un chirurgien esthétique, proche de beaucoup de stars de la téléréalité, d’opérations “ratées” et dénoncent son manque de suivi post-opératoire. Elles garderont des séquelles à vie de leurs interventions. 

 

Elles sont désormais 13 femmes à dénoncer le travail d’un médecin de 41 ans, spécialiste en chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice. Ce professionnel, proche de nombreuses stars de la téléréalité, exerce dans un cabinet du XVIème arrondissement de la capitale ainsi que dans plusieurs cliniques. La semaine dernière, six femmes ont pris la parole pour témoigner d’interventions dangereuses, “ratées” avec des “séquelles à vie”, après un remodelage des seins, des fesses, une correction de nez. L’une d’elles témoignait même d’une “boucherie” après une opération de la poitrine notamment.   

Ce vendredi 13 mai, sept nouvelles patientes se sont décidées à parler. Au Parisien, certaines racontent qu’elles se sont retrouvées avec des seins, des fesses “infectées”. Une autre a décidé de porter son cas devant le tribunal judiciaire de Paris, trois ans après une rhinoplastie qui a mal tourné. Alors qu’elle a amassé 5.000 euros pour l’intervention en 2019, elle se fait opérer par le médecin au plus de 5.000 abonnés sur Instagram. Mais juste après, elle se rend compte que “quelque chose s’est infecté à l’intérieur” et sent même “une odeur de pourri”. Elle retourne consulter et surprise… Elle repart avec une boîte d'anxiolytique, le chirurgien estimant qu’elle “angoissait inutilement”. Toujours inquiète, elle consulte un ORL, qui réalise qu’une compresse a été oubliée dans son nez. “Je les avais depuis cinq mois, vous imaginez?”, dénonce-t-elle au Parisien. Elle va sûrement devoir subir une greffe de cartilage.  

Après les six premiers témoignages, les récits de femmes s’enchaînent… Il y a celle qui a eu une cicatrice sur le nez “soudée au cartilage” et respire depuis “difficilement”, celle qui a eu un mamelon qui dépassait de son soutien-gorge après une opération. Une autre femme raconte aussi qu’elle ne peut plus s’asseoir dans certaines positions depuis qu’elle a consulté le médecin. Les jours qui ont suivi sa pose d’implant et sa liposuccion, elle a constaté que des “boules” se sont développées. Elle a aussi eu de la fièvre. “Au fil du temps, les cicatrices se sont ouvertes, elles saignaient abondamment. L’implant droit s’est même retourné”, relate-t-elle à nos confrères. Elle a dû consulter un autre chirurgien.   

En 2017-2018, le chirurgien a été interdit d’exercer deux ans pour avoir “violé le secret médical et déconsidéré la profession” à plusieurs reprises. En février dernier, il a encore été suspendu un mois pour le même motif par la chambre disciplinaire de première instance d’Île-de-France. Au Parisien, il s’est dit “très serein” et souhaite “qu’une expertise indépendante permette de faire la lumière sur cette affaire”.  

[avec le Parisien]  

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17